Chantiers

Industrialisation du bâti et du second œuvre : une alternative à la construction traditionnelle

Rompant avec les schémas traditionnels de construction, le groupe Ossabois développe une nouvelle approche basée sur l’industrialisation du bâti et du second œuvre. Résultats : réduction des coûts, des délais, et un meilleur contrôle de qualité de la production.

Comme, aujourd’hui, il faut faire mieux, plus environnemental et moins cher, les constructeurs doivent revoir leurs méthodes de travail. C’est cette réflexion qui a poussé le groupe Ossabois, spécialiste de la construction bois, à s’engager dans une logique d’industrialisation.
Le principe est de réaliser tout ce qui est possible de faire en atelier afin de réduire les coûts, les délais, de mieux contrôler la qualité de la production, d’échapper aux aléas de la météo et ainsi réduire le chantier à sa simple fonction afin de limiter les pertes de temps. Sans oublier de laisser s’exprimer la créativité des architectes en leur proposant un catalogue d’éléments d’ossature.

Du prêt à installer

Cette logique d’industrialisation appliquée depuis de nombreuses années par Ossabois à l’enveloppe du bâtiment (depuis 2009, toutes les 20 minutes, il sort de ses usines de Noirétable dans le Haut Forez et du Syndicat dans les Vosges, un mur à ossature bois terminé, isolé, étanche à l’air, paré de son revêtement extérieur et des menuiseries) est étendue au second œuvre avec la livraison sur le chantier de salles de bains traditionnelles entièrement finalisées, déposées par une grue à l’emplacement adéquat et prêtes à être raccordées. C’est aussi le cas d’une partie de l’installation électrique et hydraulique, réalisée en atelier et livrée prête à être connectée. D’autres éléments du second œuvre pourraient d’ailleurs être intégrés dans la démarche, comme la: production d’eau chaude et le coin cuisine ; une réflexion est engagée dans ce sens.

La règle de trois

Ce concept baptisé 5D Process, 2D parce que les éléments du bâti sont livrés à plat ou debout et 3 D parce que la salle de bains et une partie de l’installation électrique et hydraulique sont livrées sous forme de modules tridimensionnels, repose sur la règle de trois : 3 camions pour la livraison de tous les éléments de la construction (un camion qui part de l’usine d’ossature bois, un camion qui part de l’usine de salle de bains, un camion qui part du fournisseur local pour les matériaux lourds), 3 équipes pour la réalisation (soubassement – montage – finitions) et 3 mois pour la construction, du premier coup de pelle à la remise des clés aux clients.

180 logements construits en 8 mois

En faisant valoir les performances environnementales de ses réalisations, leur esthétique architecturale et leur confort, tout en réduisant les coûts et les délais, Ossabois a pu réaliser plus de 1 300 logements en 2009. Parmi ses réalisations, une résidence de 180 logements (les Cottages Valjoly) en partenariat avec le promoteur Océanis. Sur cette opération, Ossabois a géré la maitrise d’œuvre opérationnelle en tant qu’entreprise générale, ce qui a déchargé le client final de cette contrainte.
Pour parvenir à l’objectif de délais très courts imposés par le client afin de pouvoir ouvrir la résidence pour la saison estivale, Ossabois a fait préfabriquer une grande partie de l’ossature dans ses ateliers. Sur les fondations en plots béton a été posée la charpente métallique. Les planchers en bois dont l’isolation a été directement intégrée en atelier ont été amenés sur le chantier en 5 morceaux pour 2 logements. Pour éviter que le plombier intervienne sur le chantier et ouvre les planchers pour faire passer l’eau chaude et l’eau froide, Ossabois a intégré directement les réseaux de plomberie dans le plancher. La salle de bains, qui généralement nécessite une succession d’interventions de corps de métiers différents ; est arrivée en un bloc. L’électricité grâce au système « d’araignée » ou de « pieuvre », kit de précâblage électrique, montée en usine a fait gagner 2 jours de montage par logement. Au final, ce programme a été construit en 8 mois.

 

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X