Entreprises de BTP

Incident RER A : le gouvernement demande un rapport à SNCF Réseau et au groupement Eole

Mots clés : Gouvernement - Ouvrage d'art - Transport collectif urbain - Transport ferroviaire

La ministre des transports a réclamé un rapport auprès de SNCF Réseau et des entreprises du chantier Eole suite au percement accidentel d’un tunnel du RER A qui a provoqué l’interruption de la ligne pendant plus de deux jours.

 

Après trois jours d’interruption suite à un incident « exceptionnel » intervenu au niveau de la Porte Maillot, le trafic sur la ligne du RER A a repris. La ministre des Transports Elisabeth Borne a demandé un rapport à SNCF Réseau et aux entreprises en charge du chantier pour la semaine prochaine. « Ce qui s’est passé est inacceptable, je l’ai dit au maître d’ouvrage et je l’ai dit aux entreprises du groupement Eole (Bouygues TP, Eiffage et Razel-Bec) », a indiqué la ministre sur Public Sénat.

Lundi dernier, un forage préliminaire mené par les équipements du groupement Eole (Bouygues TP, Eiffage et Razel-Bec), en charge du chantier du RER E pour SNCF Réseau, a traversé une nappe d’eau souterraine située au-dessus du tunnel où circule le RER A. Ce percement a entraîné un écoulement important d’eau boueuse et de sable qui a inondé les voies sur une cinquantaine de mètres, entraînant l’arrêt immédiat de la circulation des trains entre les gares de la Défense et d’Auber à Paris.

 

25 tonnes de boue évacuées

 

Les équipes du groupement Eole ont travaillé d’arrache-pied pendant 48h pour colmater la brèche et arrêter l’écoulement d’eau. Cette opération a nécessité l’injection d’au moins 300 kilos de résine pour permettre sa consolidation, précise la RATP. Dans la nuit de mardi à mercredi, 25 tonnes de boue ont été récupérées et évacuées par train.

« Ce que je demande (…) maintenant à SNCF Réseau, à ces entreprises, d’abord, c’est de me faire un retour d’expérience. J’ai demandé un rapport pour comprendre ce qui s’est passé, et comprendre ce qui s’est passé, c’est d’abord éviter que ça ne se reproduise », a poursuivi Elisabeth Borne, qui s’était rendue sur place mardi.

Traversant d’ouest en est la région Ile-de-France, la ligne de transport ferroviaire est la plus empruntée d’Europe avec 1,2 million de voyageurs par jour.

 

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X