Energie

Incident dans une centrale hydroélectrique des Alpes-Maritimes

Mots clés : Electricité

Lundi matin, une augmentation brutale de pression dans une conduite d’amenée d’eau de la centrale de Bancairon y a provoqué une brèche et a endommagé le toit de l’usine qui a été partiellement inondée, a indiqué EDF Production Méditerranée.

L’incident qui n’est pas de nature à affecter l’approvisionnement électrique de la région niçoise, n’a eu aucune conséquence sur les personnes ou l’environnement, selon EDF.
Des analyses sont en cours pour déterminer les causes du dysfonctionnement. « Il est peu probable que ce soit le matériel lui-même », a précisé le chargé de communication d’EDF Production Méditerranée.
Le syndicat FO Energie et Mines a dénoncé mercredi la « politique de maintenance désastreuse et irresponsable » du parc hydroélectrique d’EDF.
« La FNEM FO dénonce les décisions prises il y a quelques années par certains dirigeants dans notre entreprise qui ont conduit à une politique de maintenance désastreuse et irresponsable lors de ces 10 ou 15 dernières années », déplore le syndicat dans un communiqué.
Selon FO, il s’agit du quatrième incident sur une centrale hydroélectrique en France au cours des trois dernières années. Le syndicat déplore que la structure de Bancairon, comme d’autres centrales, ne bénéficie plus, depuis 1999, de la présence d’une équipe permanente. Il appelle à « stopper l’hémorragie des effectifs ».
Rappelons que EDF a engagé fin 2006 un important programme de rénovation et modernisation de son parc hydroélectrique pour un montant de 500 millions d’euros sur cinq ans.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X