Réalisations

Inauguration du «Campus Jourdan» à Paris XIVe

Mots clés : Architecte - Gouvernement

L’opération, emmenée par l’architecte Thierry van de Wyngaert, sera inaugurée le 23 février par le président de la République…

C’est un gros morceau d’architecture que s’apprête à inaugurer François Hollande. Pas moins de 12 500 m2 implantés sur le site historique, fin des années 1940, de l’Ecole Normale Supérieure (ENS), boulevard Jourdan à Paris XIVe, à un jet de pierre de la «Cité U» et de sa magnifique collection de pavillons nationaux.

Décidé en 2007 par la mairie de Paris, la région Île-de-France et l’État, ce programme de restructuration-extension du campus Jourdan visait à constituer un pôle d’excellence en sciences économiques et sociales. L’opération porte sur la construction de nouveaux locaux pour l’Ecole Normale Supérieur (ENS) et la Paris School of Economics (PSE) : administration, bureaux des chercheurs, salles de cours, centre de documentation, amphithéâtre 300 places, etc. Pas moins de 1 200 personnes – étudiants, administratifs, chercheurs – s’y croiseront en permanence. Une réalisation qui permet notamment de réunir sur un même site l’ensemble de la PSE auparavant dispersée en cinq endroits, ainsi que les départements d’économie, de sciences sociales et de géographie de l’ENS.

L’édifice, étiré sur sa parcelle et pincé en son centre, est signé de l’agence TVAA (Thierry van de Wyngaert & Véronique Feigel, associés). Un socle commun aux deux programmes abrite les espaces partagés – amphithéâtre, cafétéria et bibliothèque – visibles depuis les jardins. Une mutualisation censée favoriser le brassage intellectuel entre populations étudiantes. L’ENS est implantée côté sud, vers le boulevard Jourdan, tandis que la Paris School of Economics prend place au nord. Les quatre niveaux supérieurs sont dédiés aux bureaux des chercheurs, calés sur une trame régulière (les bureaux, pas les chercheurs, soyons précis); une disposition destinée à faciliter leur évolutivité/recomposition/re-cloisonnement/décloisonnement au fil du temps. Le tout enveloppé de métal, de bois et de verre, en surplomb d’un espace vert intérieur protégé. «Un nid de convivialité, bordé d’une enceinte de verdure, posé sur un socle lumineux» aux dires de l’architecte.

 

Focus

Fiche des intervenants

Maîtrise d’ouvrage : région Ile-de-France. Saerp, mandataire.

Maîtrise d’œuvre : TVAA (Thierry van de Wyngaert & Véronique Feigel), architectes associés. BET : Artelia (BET TCE), Evalue (économiste), Terao (environnement). Consultants : Laverne (paysagiste), Jean-Marc Weil (façades).

Principales entreprises : Dumez IDF (gros œuvre, VRD), SPR Bâtiment & Industrie (peintures, sols) ; Tunzini (plomberie), Engie (électricité), CFA (ascenseurs), Blanchez/Métallerie du Forez/Gauthier (métallerie, serrurerie, menuiseries extérieures).

Surface : 12 500 m2.

Coût des travaux : 28 millions d’euros HT.

Calendrier : juin 2011, début des études ; février 2017, livraison du bâtiment.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X