Culture

In Situ 2016, nouveau nom de la biennale d’architecture et d’urbanisme de Caen

Mots clés : Architecture

Changement de nom pour la quatrième édition de la manifestation. Et c’est Caen? Du 22 septembre au 8 octobre 2016…

Ce sont dix-huit jours de manifestations tous publics qui se tiendront à Caen (Calvados,  à l’automne, dans le cadre d’In Situ, nouveau nom de cette biennale d’architecture sur le thème : (Re)constuire la ville sur-mesure. Si la Reconstruction a permis aux villes sinistrées par la Seconde guerre mondiale de retrouver, le plus souvent, un visage avenant, c’est aussi que ces villes de l’après-guerre ont, pour une large part, été conçues «sur-mesure», sur une nouvelle mesure.

Plus généralement, les villes se reconstruisent sans cesse sur elles-mêmes pour répondre à des besoins qui évoluent : économies d’énergie; révolution numérique; interconnexions de transport; évolution vers un habitat éco responsable; etc. Ancrées dans leur territoire et leur culture, tendant à s’affirmer socialement équitables, économiquement viables et écologiquement soutenables, les villes du XXIe siècle se pensent  durables : elles requièrent des architectures adaptées pour répondre aux défis actuels. Construire et reconstruire la ville est plus que jamais d’actualité et cette ville contemporaine nécessite une reconstruction ou une construction sur-mesure.

Au programme : une grande exposition «Réenchanter le monde», des conférences-débats, des ateliers pour le jeune public et les familles, des ciné-débat, une rencontre autour de l’architecture et de la littérature et des soirées festives exploreront le thème (Re)construire la ville sur-mesure. La manifestation prendra place dans différents lieux de la ville : Le Pavillon, l’Esam (école supérieure d’art et médias), le Café des images, l’abbaye d’Ardenne, Le Sillon, la Cité de chantier, le Dôme et le Cinéma Lux. Renzo Piano sera  au cœur de cette réflexion avec l’une des premières conférence-débat de la biennale sur les relations de l’architecture et de la ville à travers son œuvre. Christian et Élisabeth de Portzamparc clôtureront l’événement avec la conférence-débat : «Comment fabriquer un tissu urbain contemporain?». Commissaire de la manifestation : Frédéric Lenne.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X