Immobilier

Immobilier : le Japon connaît sa première hausse en 15 ans

Les prix de l’immobilier à Tokyo ont connu en 2005 leur première hausse annuelle en 15 ans, poussés par la reprise économique et par la croissance des investissements, a annoncé jeudi le gouvernement.
Les prix de l’immobilier commercial ont augmenté de 2,9% par rapport à 2004, et ceux de l’immobilier résidentiel de 0,8%, a indiqué le ministère de l’Aménagement du territoire, des Infrastructures et des Transports.
En revanche, sur l’ensemble du Japon, les prix de l’immobilier tant commercial que résidentiel ont encore décliné de 2,7%, marquant leur quinzième année consécutive de recul.
« L’enquête montre clairement que les pressions déflationnistes sur l’économie japonaise sont en train de s’apaiser et que les prix des actifs vont connaître une correction à la hausse », a commenté Junichi Makino, économiste à l’Institut de recherche Daiwa.

Focus

Repères


L’enquête du ministère, qui sert à déterminer les taxes immobilières, se base sur les prix au 1er janvier 2006 dans 31.230 villes à travers le Japon.
Le marché immobilier au Japon a été ravagé par l’éclatement d’une bulle spéculative au début des années 1990, qui a plongé la deuxième économie mondiale dans une spirale déflationniste dont elle vient à peine d’émerger.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X