Immobilier

Immobilier commercial: un premier semestre 2017 timide

Mots clés : Gestion et opérations immobilières

Le premier semestre 2017 s’achève sur un « rythme très modéré » pour l’immobilier commercial, avec des investissements de 1,1 milliards d’euros, soit la moitié du volume recensé l’an dernier à la même époque, selon une étude du cabinet Cushman & Wakefield publiée le 25 juillet.

« Avec un peu plus de 590 millions d’euros d’actifs commerciaux transactés au 2ème trimestre, le rattrapage attendu après un piètre 1er trimestre n’a finalement pas eu lieu », constate le cabinet Cushman & Wakefield dans une étude publiée le 25 juillet. « L’incertitude liée aux résultats des élections nationales au 2ème trimestre a tempéré l’appétit des investisseurs dans un marché déjà marqué par une pénurie d’opportunités de qualité », est-il souligné.

En tout, plus de 150.000 mètres carrés de commerces ont été inaugurés depuis janvier, dont 65% concernent des créations de nouvelles surfaces, indique le cabinet.

« Il est probable que 2017 marque une rupture avec l’élan des trois années précédentes », précise Magali Marton, directrice des études chez Cushman & Wakefield.

« Même si le contexte économique est maintenant favorable, les investisseurs privilégient toujours les actifs sécurisés et bien positionnés, mais les opportunités sont rares sur le segment des commerces, surtout en ce qui concerne les centres commerciaux, d’où une année 2017 moins dynamique », indique Mme Marton.

Le premier semestre a été dominé par des transactions sur de petits volumes, principalement en pied d’immeubles, qui représentent environ 50% de la totalité des investissements.

Le début d’année confirme l’attractivité des parcs d’activités commerciales (retail parks) et marque une reprise d’ouvertures pour les centres de marques.

« Les valeurs locatives pour les boutiques devraient rester stables sur les meilleurs emplacements. On pourrait en revanche assister à court terme à une orientation à la baisse des moyennes surfaces », estime Christian Dubois, directeur en charge du commerce France chez Cushman & Wakefield.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X