Projets

Immeubles à Vivre Bois : les 13 projets lauréats dévoilés

Mots clés : Architecture intérieure - Bois - Démarche environnementale

Ces futurs immeubles structurés, aménagés et agencés en bois – au-delà de la technologie exigée par la hauteur et du bénéfice écologique – sont porteurs d’un concept innovant en termes de cadre de vie et de design : le Vivre Bois.

Suite à l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI), lancé en 2016 par le PUCA et ADIVbois pour identifier les territoires potentiels pour la construction d’un Immeuble à Vivre Bois, 24 sites répartis ont été retenus pour porter les premiers démonstrateurs. Sur 24 sites, 13 sites ont poursuivi leurs projets dans le cadre de consultations organisées en partenariat avec ADIVBois : 7 sites dans le cadre de la consultation nationale pilotée par le PUCA (Angers, Grenoble, Le Havre, Saint-Herblain) et 6 sites dans une démarche de concours local (Dijon, Paris*, Saint-Etienne, Toulouse).

A l’issue d’un concours d’architecture, 13 projets ont été retenus et ces 13 lauréats ont été présentés en prologue du Congrès WoodRise sur la construction de grande hauteur en bois, qui se tient à Bordeaux jusqu’au 15 septembre.

La cérémonie d’annonce des lauréats a été introduite par Frank Mathis, président d’ADIVbois et Robert Herrmann, président du PUCA et conclue par Paul Delduc, directeur général de l’Aménagement, du Logement et de la Nature (DGALN).

Pour les différents jurys, ces projets symbolisent « une nouvelle urbanité et habitabilité réinventée par le Vivre Bois », en convoquant la nature à l’extérieur et à l’intérieur des bâtiments, en exprimant toute la dimension sociale et organique du matériau. Ils ont aussi pour point commun de valoriser les industries du bois sur les territoires.

« En tirant partie de la légèreté du bois, de sa rationalité structurelle, chaque projet permet une personnalisation, une modularité et une évolutivité fonctionnelle des espaces, pour se projeter dans le futur et imaginer un changement de destination », ajoute ADIVbois.

Les projets symbolisent aussi un nouvel écosystème solidaire et social, un démonstrateur des potentialités offertes par la construction bois et son cadre de vie, de l’agencement au design bois, pour répondre aux défis d’un 21e siècle plus vert. Des systèmes constructifs intelligents : structures en poteaux-poutres, en lamellé-collé ou en CLT (bois lamellé croisé) ont été privilégiés pour leurs capacités portantes et structurelles importantes et le potentiel d’évolutivité qu’ils permettent.

* Dans le contexte du concours ADIVbois, le jury local pour le lot B1B4 a, à ce stade, désigné un classement des projets sous réserve d’attribution par la commission d’appel d’offres.
Le classement est le suivant :
1.    La Tour Commune – mandataire Bouygues Bâtiment IDF (Lauréat ADIVbois sous réserve)
2.    Tour 100% Bois – mandataire SNRB
3.    La Maison des chercheurs – mandataire Eiffage
4.    Habiter une tour en structure bois – mandataire Arbonis
5.    Construction d’une résidence universitaire – mandataire Léon Grosse

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X