Réalisations

Ile de Portland : le MEMO, un observatoire d’alerte des atteintes à la biodiversité

Mots clés : Architecte - Démarche environnementale - Produits et matériaux

Construit sur l’île quasi vierge de Portland, en Grande-Bretagne, le MEMO (Mass Extinction Monitoring Observatory) est une tour de pierre imaginée par l’architecte anglais David Adjaye. C’est un édifice construit pour rendre hommage aux espèces disparues du fait des activités de l’homme, notamment la pollution et la déforestation.

Situé sur l’île de Portland dans un site protégé et sauvage, ce bâtiment circulaire en pierres brutes se confond avec le paysage minéral des falaises. L’architecte britannique David Adjaye a créé cette structure spectaculaire mais dépouillée et sobre qui émeut et marque les esprits comme une de ses références : Stonehenge. A l’intérieur de ce mémorial dédié à la nature et à la biodiversité, une exposition présente aux visiteurs les 860 espèces disparues depuis le XVIIe siècle. Le MEMO s’affiche comme une spirale de 30 m de haut, une architecture quasi mystique, austère, avec sur les pierres de la façade, des gravures représentant les espèces disparues de la planète en trois siècles. Des images gravées dans la pierre témoignent des oiseaux, des insectes, des poissons et des plantes évanouis à jamais. L’enroulement du ruban de pierre a été inspiré à l’architecte par les fossiles d’Aptyxiella portlandica (Portland screw) trouvés dans les carrières de l’île. Les matériaux et la forme choisis sont cohérents avec les objectifs du projet éducatif monté en partenariat avec l’E.O. Wilson Biodiversity Foundation. Entouré de 10 hectares de pâturage, ce monument doit rappeler aux visiteurs la responsabilité qu’ils portent à l’égard de l’environnement. C’est aussi un juste retour des choses pour une île qui a fourni au cours du temps des tonnes de pierres utiles à la construction ou à la reconstruction des bâtiments de Londres.

 

Source : « SPIRALE FÜR DIE BIODIVERSITÄT » – Baunetzwoche – 16/07/2015 – 416 – pp.19-20 (pdf)

 

« Cet insolite a été sélectionné par le service documentation du Moniteur. Extrait de la presse internationale, il est restitué en l’état. »

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X