Immobilier

Icade veut céder son pôle de logements locatifs

La société immobilière filiale de la Caisse des dépôts abandonnerait 35.000 appartements.

La société immobilière Icade, filiale cotée de la Caisse des dépôts (CDC), va « explorer la cession de l’ensemble du pôle logement à un ou plusieurs investisseurs », a indiqué vendredi 12 décembre la société dans un communiqué. Lors du conseil d’administration d’Icade, réuni la veille, Serge Grzybowski, le président-directeur général d’Icade, a « proposé d’explorer la cession de l’ensemble du pôle logement à un ou plusieurs investisseurs, notamment sociaux, sur la base des valeurs d’expertise », indique le communiqué. M. Grzybowski a déclaré à l’AFP qu’environ 35.000 logements locatifs d’Icade, dont la très grande majorité sont situés dans la première couronne de la banlieue parisienne, étaient concernés par cette cession.
« Cette orientation a pour but d’alléger la société foncière d’actifs à faibles rendements pour aller vers des rendements plus attractifs dans le tertiaire comme des bureaux, des centres commerciaux ou des murs de cliniques », a-t-il ajouté. Pour le PDG d’Icade, « disposer de liquidités au moment du retournement du cycle immobilier est le nerf de la guerre ».
Icade (ex-SCIC), dont la CDC détient 62%, a déjà vendu à des ESH (Entreprises sociales d’habitat, ex-sociétés anonymes d’HLM), 3.000 logements en 2006, 3.000 en 2007 et prévoit d’atteindre, avec les 600 logements cédés jeudi, le chiffre de 5.000 en 2008.
Le conseil d’administration d’Icade a confié à son PDG le mandat « d’étudier la mise en oeuvre d’une telle opération dans les plus brefs délais », est-il indiqué dans le communiqué. M. Grzybowski a précisé à l’AFP qu’il entendait que cette opération « soit dénouée avant la fin de l’année 2009 ».
Le PDG d’Icade n’a pas souhaité indiquer quel montant il entendait obtenir pour la vente de ce pôle logement. Le quotidien La Tribune affirmait en juin que cette opération de vente du pôle logement serait « susceptible de rapporter à la foncière environ 3 milliards d’euros, soit la plus importante transaction de ces cinq années pour la Caisse des dépôts ». M. Grzybowski fait notamment valoir, dans le communiqué, que « à l’issue de cette opération, Icade distribuerait 50% de la plus-value de cession ».
Icade avait déjà annoncé en octobre qu’elle recherchait un « partenaire stratégique » pour externaliser ses activités d’administration de biens pour particuliers et les entreprises.
Si la vente du pôle logement locatif se réalise, il resterait à Icade son secteur promotion immobilière qui va produire environ 3.000 logements en 2008.

AFP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X