Droit immobilier Vente et contrats spéciaux

Honoraires de transaction et cessions d’actions

Une société qui a servi d’intermédiaire dans la cession de la totalité des actions de sociétés anonymes, propriétaires de tours de bureaux à La Défense, assigne son mandant en paiement. Ce dernier soutient que l’opération est soumise à la loi Hoguet du 2 juillet 1970 : l’intermédiaire n’étant pas titulaire de la carte professionnelle légalement exigée lors de la réalisation de l’opération, il ne peut prétendre au versement de sa commission. La Cour de cassation confirme l’arrêt d’appel et fait droit à la demande de l’intermédiaire : la vente des actions d’une société n’est pas assimilable à la vente de ses immeubles, quand bien même ils en seraient les seuls actifs. L’article 6 de la loi Hoguet ne s’applique donc pas au cas d’espèce.

Référence : Cour de cassation, 1re ch. civ., 27 novembre 2008, M. X. c/Société Allfinanz, n° 06-16688

Ce contenu est réservé aux abonnés de la revue : Opérations Immobilières
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X