Industrie/Négoce

Hex-Appro, première étape du grand chantier logistique de Cofaq

Agrandi et modernisé, le centre de distribution francilien du réseau de distribution Cofaq voit ses capacités de stockage quasiment triplées.  

C’est une des nombreuses pierres à l’édifice de Cap 2018, le plan stratégique de Cofaq qui vise à garantir la profitabilité de ses adhérents et à développer le réseau. Hex-Appro, sa plateforme logistique francilienne de Bobigny, s’est agrandie de 1600 m2. Avec cette extension, et l’aménagement d’une mezzanine, le centre de distribution dispose désormais d’une surface totale portée à 5600 m2. Son nouveau responsable, Franck Maillet (qui succède à Annie Deconinck, partie en retraite le 30 septembre), a ainsi la charge de gérer d’une capacité de stockage de 17 000 références, soit 6 000 de plus qu’avant sa rénovation. Un outil modernisé dont bénéficient les 529 points de vente adhérents de la coopérative, mais également les adhérents du groupe Socoda, dans le cadre son alliance avec Master Pro, l’enseigne professionnelle de Cofaq, au sein de la plateforme Addok.

Un nouveau « Distrifaq » mi-2016

Première étape d’un chantier logistique d’envergure, l’extension de la plateforme francilienne de Cofaq sera suivie, d’ici quelques mois, de l’aménagement de Distrifaq, le deuxième centre de distribution de Cofaq. Situé à Naintré (86), ce dernier fait aussi l’objet d’une modernisation, qui devrait s’achever en juin 2016, et qui fera porter sa surface de 4000 à 11 000 m2. Si la mission annoncée de Distrifaq est de stocker de gros volumes sur des produits sensibles et de massifier les gammes saisonnières (jardin, chauffage, etc.), la répartition des références stockées entre Bobigny et Naintré, qui comptent aujourd’hui 80 fournisseurs communs, n’est pas encore actée. « Nous démarrons dans les jours à venir cette discussion, explique Thierry Anselin, le directeur général de Cofaq. Nous allons notamment décider de spécialiser ou non les deux centres. »

En parallèle de ces deux chantiers, Cofaq a lancé au début de l’année un site Internet de massification des achats, « EMMA ». Plusieurs dossiers sont actuellement en cours pour accompagner l’optimisation de son outil logistique : le renforcement des équipes, avec la création d’un poste de directeur achats attendue d’ici la mi-novembre ; le stockage de nouvelles gammes en quincaillerie bâtiment et en LS négoce matériaux, pour satisfaire ses enseignes Master Pro Mastermat et Magasins Pro Big Mat ; l’élaboration de contrats de partenariats centres de distribution-Fournisseurs ; et, enfin, un nouvel ERP pour les deux plateformes logistiques, accompagné d’une harmonisation de leurs systèmes informatiques. De quoi porter les ambitions du groupe, qui souhaite passer la barre des 600 points de vente à fin 2018.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X