Industrie/Négoce

Herige : la croissance a de l’endurance

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Béton - Distribution - Maison individuelle - Menuiseries

Le groupe spécialisé dans le bâtiment (négoce, industrie du béton et menuiserie) enregistre une hausse de 4,8 % de son chiffre d’affaires au premier semestre. L’activité négoce bondit de 4,1 %.  « Les ventes de maisons  individuelles, qui progressent depuis un an, confortent nos convictions d’un redémarrage progressif à venir du secteur », analyse Herige.

Trimestre après trimestre, le redressement de l’activité se confirme chez Herige. Après un « T1 » très solide (+6,1%), les mois d’avril, mai et juin confirment la dynamique de croissance de l’activité pour le groupe multirégional, basé en Vendée : le chiffre d’affaires s’élève à 155 M€, toutes activités confondues (négoce de matériaux, industrie du béton et menuiserie), soit une hausse de 3,7% par rapport à la même période de  l’exercice 2015.  

C’est moins bien qu’au T1, certes, malgré un effet calendaire favorable, notamment en mai. Néanmoins, la dynamique est bel et bien là : sur les 6 premiers mois, la hausse globale du chiffre d’affaires atteint 4,8%.

 

 

« Dans la continuité du 1er trimestre, cette croissance d’activité s’appuie sur la bonne tenue de l’activité négoce et sur une performance de la menuiserie industrielle (+8,1% sur le trimestre), fruit de la dynamique initiée depuis le deuxième semestre 2015, commente le groupe, dans un communiqué. Ainsi, sur l’ensemble du 1er semestre 2016, le chiffre d’affaires du groupe s’établit à 290,7 M€, en progression de  4,8% à périmètre comparable,  avec  une  contribution  positive  des trois  domaines  d’activité après  un  1er trimestre témoin des premières prises de parts de marché dans un secteur du bâtiment n’ayant pas encore réellement redémarré. »

Dans le détail, les trois grands marchés sur lesquels Herige évolue sont moteurs, avec des intensités très variables. L’activité négoce de matériaux s’inscrit ainsi en croissance de  4,1% sur les 6 premiers mois. C’est beaucoup plus « flat » du côté de l’industrie du béton (+1,6%). Un marché qui « reflète toujours un marché global très concurrentiel », analyse-t-on chez Herige.

 

La « réno » porte la menuiserie

 

C’est du côté de l’activité menuiserie industrielle que la mécanique s’emballe : la croissance atteint 11%, « en liaison avec les mesures en faveur de la rénovation énergétique et avec [notre] propre dynamique commerciale », souligne le groupe basé à L’Herbergement, en Vendée.

Si Herige ne se risque pas à parler de reprise, surtout après une année 2015 noire (chiffre d’affaires de 583,7 M€ contre 590,9 M€ un an plus tôt), le groupe dirigé par Alain Marion entrevoit néanmoins plusieurs motifs d’optimisme :  « Les ventes de maisons individuelles, qui progressent depuis un an, confortent nos convictions d’un redémarrage progressif à venir du secteur ».

 

Les projets de développement foisonnent

 

Au second semestre 2016, le spécialiste du bâtiment entend  « poursuivre sa  dynamique  commerciale  ainsi  que ses  actions destinées   à retrouver progressivement un   niveau   de  rentabilité permettant   de financer   ses   futurs développements ». La vente des activités en Guadeloupe, Martinique et Guyane devraient aussi y contribuer.

Plusieurs projets d’envergure sont dans les tuyaux de l’adhérent MCD : un site web marchand en novembre, des agences spécialisées, le tout avec une politique volontariste de développement de la relation clients.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X