Industrie/Négoce

Herige : du négoce à la menuiserie industrielle, le carton plein du « T1 »

Mots clés : Distribution - Menuiseries - Produits et matériaux

L’ex-VM Matériaux enregistre un chiffre d’affaires en croissance de 6,1% au premier trimestre. L’activité négoce de matériaux bondit de 4,6%. Le groupe affiche son optimisme pour les prochains mois.

 

Dans le jargon boursier, on appelle cela « un premier trimestre bien orienté ». Dit plus directement, Herige vient de dévoiler des résultats en forme de carton plein sur les 3 premiers mois de l’année. C’est simple : les trois principales activités du groupe sont en croissance, et leur addition aboutit à une croissance de 6,1% de chiffre d’affaires par rapport à la même période de 2015, soit  135,7 M€.

 

Evidemment, personne n’oubliera de rappeler que la période de comparaison (2015) se situait pas loin du plancher de la crise du bâtiment.

Mais voilà : un retour de la croissance dans ces volumes-là traduit forcément une dynamique, surtout que, comme le précise Herige dans un communiqué  « pour les trois premiers mois de l’exercice 2016, la bonne dynamique engagée sur le dernier trimestre 2015 se confirme ». Ce que nous indiquait déjà les dirigeants mi-mars, dans un entretien publié sur notre site.

 

« Marché en légère reprise »

 

L’autre bonne nouvelle pour le groupe dirigé par Alain Marion, c’est que cette progression s’appuie sur la bonne performance de l’ensemble des activités du groupe : l’activité Négoce de matériaux affiche une croissance de 4,6% « bénéficiant d’un marché en légère reprise mais qui reste toujours difficile pour le secteur des Travaux Publics », souligne le groupe basé en vendée.

L’industrie du béton, elle, s’inscrit en hausse de 2,1% « constatant une légère augmentation des volumes notamment sur le béton prêt-à-l’emploi mais dans un marché global toujours très concurrentiel », nuance toutefois Herige.

 

Mesures en faveur de la « réno » énergétique

 

La hausse la plus spectaculaire est à mettre au crédit de l’activité « Menuiserie industrielle », qui s’inscrit en forte croissance de 14,1% « portée par sa dynamique commerciale ainsi que par les mesures en faveur de la rénovation énergétique », décrypte le communiqué.

En résumé, « les premiers signes de reprise du marché de la construction constatés sur le dernier trimestre 2015, se confirment sur ce début d’année avec une quasi stabilisation des mises en chantier des logements individuels ».

 

Optimisme pour les prochains mois

 

Pour les prochains mois, l’optimisme domine.  « Les ventes de maisons individuelles, qui progressent depuis un an, confortent nos convictions d’un redémarrage progressif à venir du secteur. En réponse aux enjeux d’un marché en mutation et dans la continuité de sa réorganisation initiée en 2014, le Groupe poursuit sa stratégie afin de retrouver un niveau de rentabilité et financer ses futurs développements. »

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X