Industrie/Négoce

Hager met les bouchées doubles dans le tertiaire

Longtemps centré sur le résidentiel, le spécialiste des équipements électriques Hager veut trouver un relais de croissance dans le tertiaire. Avec l’objectif de doubler sa part de marché sur ce segment d’ici à 2020.

Le groupe Hager commence à se sentir à l’étroit dans le segment résidentiel. Historiquement arrimé au logement, individuel ou collectif, le groupe franco-allemand spécialisé dans les équipements électriques décide désormais de s’emparer du segment tertiaire. A l’occasion de la présentation du « Projet 2020 » du groupe, le huitième projet d’entreprise définissant ses grandes orientations stratégiques pour les années à venir, Sophie Breton, directrice générale France, a affiché les ambitions en la matière : « Hager était déjà présent sur le segment du petit tertiaire. Aujourd’hui, nous souhaitons devenir un partenaire de référence pour les projets de moyen tertiaire, notamment les surfaces de moins de 500 m2 qui représentent 60% du marché ». L’objectif affiché est clair : doubler la part de marché dans le tertiaire pour arriver à 16-17% en 2020. « Nous allons nous positionner sur les projets jusqu’à 2 500 ampères », détaille Christian Cuny, directeur de clientèle grands comptes tertiaires & prescription chez Hager.

 

Pilotage 

 

Quatre segments sont ainsi particulièrement ciblés par l’industriel : les bureaux et écoles, les commerces, les centres de santé et les hôtels. Pour convaincre les maîtres d’ouvrage, Hager a dû affûter son offre. Une équipe dédiée d’une trentaine de personnes tourne désormais à plein régime pour proposer des services et un accompagnement ciblés, notamment sur chantier : distribution d’énergie, d’appareillage, de cheminement de câbles, mais aussi des systèmes de pilotage des bâtiments.

C’est notamment grâce à ce dernier créneau que Hager entend montrer ses muscles. En 2016, il lancera une nouvelle solution de pilotage des chambres d’hôtel associée à la GTB de l’établissement pour contrôler le chauffage, les volets roulants et l’éclairage. Même initiative côté bureaux et commerces grâce à son partenariat avec la société Effipilot, dont le logiciel de pilotage des bâtiments permet d’analyser et de réduire les consommations énergétiques.

Focus

Objectif 3 milliards

Le 22 janvier, la directrice générale de Hager pour la France, Sophie Breton, a dévoilé les grands axes du projet du groupe franco-allemand pour 2020. Premier objectif : faire passer le chiffre d’affaires global de 1,9 milliard d’euros aujourd’hui à 3 milliards, et le nombre d’employés de 12 000 à 20 000. Pour y arriver, le groupe a défini quatre segments d’investissement : le résidentiel (dont la part de marché a stagné à 34% en France en 2015), le tertiaire, les services et les pays à rapide développement. Sur ce point, Sophie Breton a confié le projet du groupe de construire prochainement une usine en Inde.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X