Collectivités territoriales

Habitat : les entreprises publiques locales défendent leur modèle

Mots clés : Economie mixte - Etat et collectivités locales

Pour la première fois, les entreprises publiques locales organisent quatre manifestations de proximité avec pour objectif de faire découvrir aux élus les différentes solutions techniques et juridiques à leur disposition, en particulier dans le domaine de l’habitat.

Après Bordeaux, Strasbourg accueillait ce 28 mai la deuxième étape d’une nouvelle manifestation conçue par la Fédération des entreprises publiques locales (EPL), «Destination EPL». Le format a fait la part belle aux acteurs de terrain avec des partages d’expérience le matin et une visite de site l’après-midi, sur le thème de l’habitat et de la qualité de vie. Parmi la centaine de personnes qui avait fait le déplacement, la moitié est composée d’élus : ce sont eux que la fédération entend toucher, après une année 2014 marquée par de nombreux changements dans les majorités municipales et une baisse des dotations qui contraint les collectivités à revoir leurs économies de projets.

 

Des champs d’intervention toujours plus larges et techniques

 

«Cette manifestation veut faire connaître aux dirigeants des collectivités les nombreuses solutions opérationnelles déjà déployées dans les territoires», résume ainsi Vincent Fuster, vice-président de la fédération des EPL. A Strasbourg, les retours d’expérience ont mis en avant la multiplicité des champs d’intervention pour les EPL historiquement centrées sur l’aménagement et l’habitat, qu’il s’agisse de redynamiser l’économie des quartiers en parallèle des opérations de renouvellement urbain, comme l’a décrit la directrice générale adjointe de la Serm 68 Sophie Plawinski, ou de créer un écoquartier sur d’anciennes friches industrielles, comme l’a décrit le directeur de la Sers Eric Fullenwarth. «Dans le cadre de l’écoquartier Danube, nous travaillons avec 11 bureaux d’études différents, et des thématiques aussi variées que la pollution des sols, l’ensoleillement, le paysage, la concertation des habitants… Notre métier d’aménageur a beaucoup évolué ces dernières années, en nous poussant à devenir techniquement plus pointus», a témoigné Eric Fullenwarth.

 

De nouvelles synergies entre EPL

 

Sylvain Waserman, directeur général de la SEM strasbourgeoise Réseau GDS, a présenté l’association de sa société avec la Caisse des dépôts et une autre EPL, la Sers, pour créer une offre sur la rénovation énergétique des bâtiments publics. «Il nous a semblé pertinent de rassembler les moyens de ces deux entreprises qui partageaient des objectifs communs sur la transition énergétique et possédaient des expertises complémentaires», explique Olivier Bitz, adjoint au maire de Strasbourg et président de Réseau GDS.

 

De nouveaux cadres juridiques

 

Ce type de synergies constitue l’une des pistes de développement des EPL à l’avenir. «Le rapprochement d’entreprises publiques locales, dans une recherche de réponse globale, doit leur permettre de concurrencer de grandes entreprises privées sur des sujets complexes», estime Vincent Fuster. La création de deux statuts juridiques ces cinq dernières années offre de nouveaux cadres d’action: aux côtés des traditionnelles sociétés d’économie mixte (SEM), les collectivités peuvent, depuis 2010, opter pour des sociétés publiques locales (SPL), au capital 100% public, et pourront bientôt créer des SEM à opération unique (Semop), avec la possibilité d’intégrer une majorité de capitaux privés sous présidence d’un élu, par exemple pour réintégrer un service public sous délégation sans internaliser les compétences.

Les prochains colloques «Destination EPL» se tiendront le 4 juin à Poitiers et le 11 juin à Lyon. Le congrès annuel de la Fédération des entreprises publiques locales se tiendra en octobre à Nancy, et verra le lancement d’un autre outil de partage d’expériences, EPL Lab.

 

Focus

Les entreprises locales en France: 1220 EPL en activité (dont 991 SEM et 229 SPL), 73 500 emplois, 12,15 milliards d’euros de chiffre d’affaires

Les entreprises publiques locales en Alsace: 51 EPL en activité (dont 45 SEM et 6 SPL), 3800 emplois, 712 millions d’euros de chiffre d’affaires

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X