Urbanisme et aménagement

Habitat III : les priorités de la France

Mots clés : Démarche environnementale - Gouvernement

La position que défendra le gouvernement français lors de la tenue de la conférence onusienne Habitat III, du 17 au 20 octobre à Quito, en Équateur, s’articule autour de trois priorités : lutter « contre l’exclusion urbaine », favoriser la transition énergétique et écologique et œuvrer à une coproduction de la ville « entre tous les acteurs de l’urbain ».

Alors que la conférence des Nations-Unies Habitat III, dédiée au logement et au développement urbain durable, se tiendra du 17 au 20 octobre prochains à Quito en Équateur, la France affiche ses priorités. Le gouvernement a en effet diffusé, vendredi 30 septembre, le positionnement qu’il défendra dans le cadre de cet événement international.

Pour rappel, cette position française, en voie de finalisation depuis juillet dernier, a été élaborée à la suite des travaux de concertation d’acteurs français de l’urbain menés par le Partenariat français pour la ville et les territoires (PFVT). Elle sera intégrée à une position européenne plus large, dont le but est de peser sur les négociations pour l’élaboration d’un nouvel agenda urbain (1). Agenda urbain qui sera par ailleurs signé par les États à l’issue de la conférence, et dont une dernière version provisoire a été publiée le 10 septembre.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X