Industrie/Négoce

Habitat des seniors : « L’industrie et la distribution doivent créer les conditions d’un marché de masse », selon Jean-Philippe Arnoux, directeur marketing de Lapeyre

Lapeyre a récemment lancé un site internet dédié à la « maison accessible », où sont présentés les produits et solutions à destination des seniors. Un marché devenu stratégique pour le spécialiste de l’aménagement de l’habitat, comme le décrit au Moniteur son directeur marketing, Jean-Philippe Arnoux.

Après avoir publié le « Guide de la maison accessible » en 2014, Lapeyre lance un site internet dédié à son offre à destination des seniors. Quel est son objectif ?

Jean-Philippe Arnoux : Les seniors et leurs aidants sont et seront de plus en plus connectés à internet. Après la sortie du guide papier sur l’accessibilité du logement, il nous fallait un site dédié pour élargir le spectre des lecteurs potentiels sur ce sujet. Personne ne sait trop où et à qui s’adresser pour avoir des conseils sur les produits liés à l’adaptation de l’habitat au vieillissement, sur la façon de procéder et sur les aides : nous avons conçu ce site comme un nouveau canal d’information où l’on relaie à la fois les messages de Lapeyre et de nos produits, mais aussi ceux de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ou de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA).

 

L’adaptation de l’habitat pour les seniors est l’un des grands pans de ce qu’on appelle la « silver économie ». Lapeyre s’est placé sur ce créneau depuis plusieurs années. A quel point est-ce devenu un levier de croissance stratégique pour l’enseigne ?

J.-P. A. : Ce marché de l’adaptation de l’habitat pèse déjà quelques dizaines de millions d’euros pour Lapeyre et nous prévoyons une croissance à deux chiffres. Selon différentes études, le marché de l’habitat senior va progresser d’environ 60 % d’ici à 2020. Au-delà de l’aspect économique, c’est le rôle d’un spécialiste de l’habitat comme Lapeyre d’accompagner cette évolution de la société. De plus, alors que le bâtiment n’est pas encore sorti de la crise, cette famille de produits nous permet depuis quelques années de trouver un levier de croissance motivant. Aujourd’hui, l’adaptation du logement et  l’accessibilité sont encore largement associés au domaine médical ou paramédical. Nous axons plutôt notre recherche & développement sur ce domaine autour du design et de l’ergonomie. Après le meuble de salle de bain Concept’care sorti en 2014 et une douche à l’italienne dont le lancement est prévu pour septembre, nous travaillons cette année avec des partenaires comme l’Ecole des Ponts sur l’univers de la cuisine.

 

Quelles sont les perspectives pour ce marché de l’adaptation du logement et de l’accessibilité ?

J.-P. A. : Nous sommes tous des personnes en fauteuil potentielles. Demain, l’offre autour de l’accessibilité de l’habitat sera la norme chez tous les distributeurs, professionnels mais aussi dans les grandes surfaces de bricolage ou alimentaires. Mais développer cette offre et communiquer est complexe pour une enseigne : dans leur tête les gens n’ont jamais l’âge de leurs artères ! De même, du côté des aides, s’il existe une véritable volonté nationale, il existe encore une grande disparité au niveau local. Pour beaucoup de distributeurs et d’industriels, ces solutions et aides techniques liées à l’adaptation du logement étaient jusqu’à récemment un marché de niche. Ce qui veut dire peu de volumes, des produits chers et parfois de l’abus de faiblesse de la part de sociétés qui y ont vu des « pompes à fric » subventionnées par l’Etat. Ce type de produits n’est plus adapté à une population qui sera constituée de plus en plus de « 60 ans et plus », avec une retraite moyenne de 1230 euros. Si on veut faire en sorte que les aides d’Etat soient mieux utilisées, cela fait partie du rôle de la distribution et de l’industrie de créer les conditions pour en faire un marché de masse. Cette nécessité de démocratisation de l’offre nous oblige à repenser la façon dont nous développons les produits et les commercialisons.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X