Entreprises de BTP

GSE récompensé au salon de la logistique

Le contractant général est lauréat du Prix de l’Innovation Logistique, catégorie « Installations et site logistiques », pour son nouveau concept de bâtiment clés en main « Optima designed by GSE ».
Le concept récompensé s’articule autour de 4 points forts : respect de l’environnement, innovation, rapidité et économie. « C’est 15 % d’économie sur l’investissement et 20 % d’économie sur les coûts de fonctionnement » explique GSE.

Au niveau de la trame du bâtiment, l’entrepôt est conçu à partir de la palette, optimisant la manutention et le ratio surface construite et nombre de palettes en stocks. Il permet le stockage des palettes sur 6 hauteurs.
La structure bois-béton a été retenue. Les poteaux sont en béton, matériau idéal pour porter de fortes charges verticales. Ils sont simples à construire et offrent une excellente résistance au feu. Et les poutres et les pannes sont en bois lamellé-collé, matériau simple à produire, léger et facile à transporter. Elles sont stables au feu pendant 60 minutes.
Optima supprime des niveleurs de quai à l’intérieur de l’entrepôt ce permet d’optimiser le coût par palette stockée, la surface entre niveleur étant une surface perdue. L’abri de quai est un bien d’équipement modulaire, il se met en place ou non suivant les besoins de l’utilisateur. Cela permet une évolution dans le temps du nombre d’équipements de quais. Les abris de quais permettent une économie de 3,5 % de surface d’entrepôt.
Pour les équipements techniques, CSE adopte une solution radicalement différente et innovante. Chaque équipement est intégré à un container, préfabriqué en atelier, simplement mis en place et raccordé dans un espace extérieur protégé, baptisé « le jardin technique ».
Au niveau écologique, les eaux pluviales sont gérées, et GSE mène une étude pour mettre au point des solutions originales d’épuration de ces eaux dans des bassins plantés de roseaux.
L’eau chaude sanitaire est produite par des panneaux solaires disposés en toiture.
Pour l’éclairage, seule la moitié de la surface au sol est accessible dans un entrepôt et le reste est occupé par le stockage et n’a pas besoin d’être éclairé. Optima a donc choisi un système d’éclairage adapté: le faisceau est rectangulaire et n’éclaire que les allées : la surface éclairée est limitée au strict nécessaire et la consommation divisée par deux.
Enfin, au sol, Optma utilise le Densiphalt commercialisé par une société danoise. Il s’agit d’une association d’un enrobé et d’un mortier. Ce sol industriel sans joint supporte des contraintes importantes liées au fonctionnement d’un entrepôt sur le long terme et permet l’installation des racks 48h après son installation.

Bien orchestrés, ces principes réduisent en effet de façon significative les délais de construction. Aujourd’hui, le délai de construction d’un entrepôt de 24.000 m² est de 14 semaines. L’objectif de GSE est de le réduire à 12 semaines.
Ces principes constructifs ont été mis en oeuvre sur de nombreux projets. Citons par exemple le projet de parc logistique Prologis Chanteloup à Moissy Cramayel, les projets avec la société Autajon en Suisse et à Orange, les plateformes logistiques construites pour Prologis sur le parc Clésud (13), avec Gazeley Properties en Angleterre…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X