Recherche & développement

Grandes innovations dans le petit outillage de chantier

Mots clés : Apprentissages - Innovations - Matériel - Equipement de chantier

La formation et l’usage d’appareils adaptés réduit le risque d’accident dû aux outils individuels et portatifs. Des fabricants comme Dewalt, Makita ou Mure & Peyrot misent également sur la recherche pour réduire les vibrations, la poussière et les risques de blessure.

 

Les statistiques le prouvent : 8 % des accidents du travail donnant lieu à un arrêt seraient liés aux petits outillages mobiles, hors appareils de levage ou de manutention. La Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (Cnam-TS), met en cause les « objets individuels » et les « objets mécaniques ». Les blessures sont provoquées, dans l’ordre, par les scies, les perforateurs, les outils de coupe (couteaux), de meulage puis de soudage. Certes, ce taux décroît tous les ans, sans que la Caisse ne l’impute à un meilleur usage ou à une amélioration de la sécurité des outils. Mais 8 %, c’est encore trop pour l’Institut national de recherche et sécurité (INRS), lequel estime que la prévention des risques professionnels pris avec le petit outillage devrait être la première préoccupation des responsables sécurité. C’est également trop pour les chefs d’entreprise, pénalisés financièrement à chaque accident par l’augmentation de leur cotisation...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X