Culture

Grand Paris : le projet de « Villa Médicis » à Clichy-Montfermeil avance

Le conseil d’administration de l’établissement public de préfiguration du projet Médicis Clichy-Montfermeil (Seine-Saint-Denis) a été installé.

A l’invitation de Fleur Pellerin, ministre de la Culture, le premier conseil d’administration de l’établissement public préfigurateur du projet Médicis Clichy-Montfermeil s’est tenu, rue de Valois, le 22 décembre. Ce projet, présenté par la ministre à Clichy-sous-Bois le 23 juillet, se veut le « pôle culturel majeur du Grand Paris de la culture », tel qu’annoncé par le Premier ministre le 15 octobre.

Tourné vers la jeunesse, la diversité et la création; le projet entend œuvrer en faveur du « renouveau d’une politique culturelle en phase avec son époque ». Le lancement effectif de l’établissement en charge du grand projet marque la fin de la phase de diagnostic qui a permis d’acter les ambitions du programme-cadre, le planning prévisionnel ainsi que les perspectives d’une mise en chantier. L’établissement va s’attacher dans les prochains mois à l’élaboration du projet culturel et scientifique de l’établissement, à la définition du projet architectural du nouvel équipement, ainsi qu’à la mise en œuvre d’un programme culturel « avant les murs ».

Avant la démolition de la tour Utrillo en 2016, une programmation artistique et des actions culturelles doivent se déployer sur le site avec notamment la création d’un lieu temporaire, pavillon du projet. Ces actions viendront nourrir la réflexion sur le projet de l’établissement Médicis Clichy-Montfermeil et favoriser l’intégration de cette aventure avec le territoire et les habitants des villes et de l’agglomération. En charge du diagnostic et de la direction du projet depuis février 2015 auprès de la ministre de la Culture, Olivier Meneux devrait prendre la direction de l’établissement.

Aux côtés des représentants de l’Etat, des maires de Clichy-sous-Bois, Olivier Klein, et de Montfermeil, Xavier Lemoine, et de Marie-Françoise Reygnaud, élue de la communauté d’agglomération, le conseil d’administration a réuni la créatrice de mode Agnès B, Hortense Archambault, directrice de la MC 93 et Abdelkader Damani, le directeur du Frac Centre-Val de Loire en tant que personnalités qualifiées. Thierry Tuot, président de l’académie de France à Rome, s’est vu confier la présidence du conseil d’administration.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X