Transport et infrastructures

Grand Paris Express: dépôt du permis de construire pour la gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart

Mots clés : Gares, aéroports - Politique des transports - Urbanisme - aménagement urbain

La Société du Grand Paris a déposé mardi 23 juin le premier permis de construire de la ligne 15 Sud, lançant officiellement les opérations pour la construction de la future gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart. Une étape clé dans la concrétisation et l’avancement du Grand Paris Express.

La future gare de Fort d’Issy-Vanves-Clamart sera située partiellement sous l’actuelle gare de Clamart, permettant une interconnexion avec la Ligne N du Transilien. Cet emplacement, défini en collaboration avec les communes d’Issy-les-Moulineaux, Vanves, Clamart et Malakoff, après concertation avec les riverains, permettra d’assurer le maillage entre le Grand Paris Express, les réseaux de transports existants et le centre de Paris. Concrètement, un couloir de correspondance sera créé entre la nouvelle gare et le quai central de la gare Transilien, en veillant à respecter les normes d’accessibilité, notamment par l’installation d’un ascenseur.

 

Construction anticipée

 

La construction de la gare a été anticipée, car il sera nécessaire d’installer une dalle de béton en dessous des actuelles voies du Transilien dès août 2017. Cette opération technique nécessitant d’interrompre ponctuellement le trafic ferroviaire, il est en effet préférable de la mener pendant une période estivale, conformément au calendrier prévu pour la construction de la ligne 15 Sud.

Par ailleurs, la maîtrise d’ouvrage de certains travaux de réaménagement (par exemple, déplacement d’équipements, reconstruction des quais, pose des voies après mise en place de la dalle, etc.) a été confiée à SNCF, ce qui permettra de maintenir la circulation ferroviaire pendant les travaux, à l’exception de quelques week-ends isolés.

 

Un projet urbain intégrant la gare à son environnement

 

A terme, la future gare s’intègrera dans un projet urbain plus global, en cours de développement par la ville de Clamart, incluant notamment des espaces verts, des immeubles (logements, commerces, équipements publics), ainsi que des stationnements publics (200 places en souterrain).

 

Sur le même sujet

Et les déblais ?

La création du Grand Paris Express génèrera plus de 40 millions de tonnes de déblais: la moitié proviendra de la réalisation des tunnels, le reste résultant de la construction des gares, sites de maintenance, accès de secours, puits d’aération, etc.

Comment gérer ces déblais ? La SGP souhaite recueillir toute proposition utile auprès de l’ensemble des acteurs concernés, notamment en matière de traçabilité et de valorisation des matériaux excavés. Pour cela, elle lance un appel à contribution, dont les réponses sont à adresser avant le vendredi 10 juillet à midi.

Le dossier de consultation complet, donnant toutes les informations pour répondre à cet appel, est téléchargeable sur le site Internet www.marches-publics.gouv.fr.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X