Entreprises de BTP

Grand ménage dans le BTP néerlandais

L’autorité néerlandaise de la concurrence (NMa) a condamné 344 firmes de bâtiment et travaux publics à une amende totale de 135 millions d’euros pour entente illégale.
Ces entreprises ont été condamnées pour avoir pris part à un cartel dans le secteur du BTP. Six d’entre elles ont également été condamnées pour s’être partagé le marché des gros travaux d’infrastructure de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Paris à Amsterdam, a indiqué une porte-parole de la NMa.
Elle a précisé que toutes ces entreprises disposaient d’une filiale aux Pays-Bas mais n’étaient pas nécessairement néerlandaises.
Une liste détaillée des entreprises condamnées devrait être rendue publique au cours du mois de février accompagnée du montant précis des amendes qui varient de quelques milliers à plusieurs millions d’euros.

Ces entreprises avaient demandé à bénéficier d’une procédure de sanction rapide après avoir été accusées par la NMa.
Les autorités néerlandaises de la concurrence ont lancé cette procédure afin de « faire le grand ménage » dans le secteur du bâtiment néerlandais où de nombreux cas de fraudes et d’entente illégale ont été découverts.
La NMa explique cependant que les amendes ont été « quelque peu modérées » dans la mesure où, dans certains cas, « les autorités ont favorisé la formation de cartels ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X