Logement

Gouvernement : Richard Ferrand, des Territoires et en même temps le Logement

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Gestion et opérations immobilières - Gouvernement

Clap de fin pour le ministère du Logement. Place à un grand portefeuille, comme l’appelaient de leurs vœux les professionnels de l’immobilier. Richard Ferrand, député (PS) du Finistère prend la tête du ministère de la Cohésion des territoires. Il devrait récupérer les prérogatives des anciens ministères de l’Aménagement du territoire, du Logement et de la Ville.

Exit le ministère du Logement ! Le premier gouvernement d’ Edouard Philippe compte un ministère de la cohésion des territoires. Logiquement, il doit succéder à Jean-Michel Baylet, l’ancien ministre de l’Aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités. Mais il récupèrera également les prérogatives des anciens ministères du Logement et de la Ville. Le grand ministère souhaité par les professionnels de l’immobilier pourrait bien être créé. Et il sera piloté par le député (PS) du Finistère Richard Ferrand .

 

L’homme fort d’Emmanuel Macron

 

Cet inconnu du grand public, conseiller régional de Bretagne et député dans la 6e circonscription du Finistère, a été l’un des hommes forts de la campagne d’Emmanuel Macron puisqu’il était depuis octobre 2016 le secrétaire général du mouvement En marche !. A la tête du ministère de la Cohésion des territoires, l’ancien secrétaire général d’En Marche s’appuiera sur son expérience parlementaire. Membre de la commission des affaires sociales de l’assemblée nationale, le député a également été membre de groupes d’études sur le patrimoine, les politiques de la ruralité, la protection et le développement du littoral.

Richard Ferrand a également présidé la mission d’application de la loi Macron, dont l’objectif consistait à garantir l’application de la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques.

 

De journaliste à ministre

 

Âgé de 54 ans, l’élu du Finistère a débuté sa carrière comme journaliste, puis monté une agence de graphisme et un cabinet de conseil en communication. Entre 1991 et 1993, il a été conseiller spécial au cabinet de Kofi Yamgnane, alors secrétaire d’Etat aux affaires sociales et à l’intégration. Pendant cette période, Richard Ferrand s’est implanté dans le Finistère, en reprenant la direction générale des Mutuelles de Bretagne.

En 2010, il a été élu au conseil régional et remporte deux ans plus tard un siège à l’Assemblée nationale. Homme de gauche, Richard Ferrand avait sa carte au PS depuis 1980. Il a pourtant quitté le Parti socialiste au lendemain de l’élection d’Emmanuel Macron, le 8 mai 2017.

 

Des réactions mitigées

 

Jean-Louis Dumont , président de l’Union sociale pour l’habitat (USH), mercredi 17 mai

« L’Union sociale pour l’habitat déplore que le Gouvernement tel qu’annoncé aujourd’hui ne place pas la question du logement et de la politique de la ville au cœur des priorités du nouvel exécutif. Malgré le signal négatif que constitue l’absence d’un ministère de plein exercice, le Mouvement Hlm continuera, résolument, et au nom des 11 millions de locataires du parc social et de milliers d’accédants à la propriété, à agir sur le terrain et auprès des pouvoirs publics pour défendre le droit au logement pour tous. »

 

Alexandra François-Cuxac , présidente de la Fédération des promoteurs immobiliers, mercredi 17 mai lors de la présentation des résultats du secteur au 1er trimestre

 « Le logement mérite un grand ministère, parce qu’il faut avoir une vision globale du secteur et décloisonner notre manière de penser. La globalité de notre métier doit être considérée au plus haut niveau de l’Etat pour que les mesures prises soient réellement en phase avec la réalité du terrain. »

 

Jean-François Buet, président de la FNAIM, mercredi 17 mai

« Déjà absent de la campagne présidentielle, le logement, 1er poste des dépenses des ménages, est une préoccupation majeure de nos concitoyens. Or, pour la première fois depuis de nombreuses années le thème du logement est totalement absent dans les attributions gouvernementales. Nous déplorons ainsi l’absence d’un Ministère voire d’un Secrétariat d’Etat dédié au logement dans la composition de ce gouvernement et espérons vivement que cette erreur  sera réparée après les élections législatives. »

 

Philippe Taboret, directeur général adjoint de Cafpi, mercredi 17 mai

« L’annonce du nouveau gouvernement a été marquée par l’absence de ministre du Logement. La question n’est pas là, il faut que les actions promises soient mises « en marche ». Comment, par qui n’est pas le sujet. Seuls les résultats comptent… »

 

La Fondation Abbé Pierre, mercredi 17 mai

« Emmanuel Macron aurait-il déjà oublié les mal-logés ? La composition du nouveau gouvernement fait apparaître un grand absent : le logement. Cette perspective est extrêmement inquiétante pour tous ceux qui sont confrontés, de près ou de loin, à la crise du logement et de l’hébergement. »

 

Pascale Poirot, présidente du Syndicat National des Aménageurs Lotisseurs, jeudi 18 mai

« J’ose y croire, car il est urgent de reconnecter la politique du logement au cadre de vie, aux services de proximité et à l’emploi qui l’entourent. Je félicite notre nouveau ministre pour sa nomination et espère qu’il aura à cœur de remettre l’aménagement sur le devant de la scène et de favoriser les opérations d’ensemble pour développer une offre suffisamment large et moins chère en phase avec les attentes des Français ».

 

L’Union nationale des propriétaires immobiliers, jeudi 18 mai

« Le rattachement au ministère de la cohésion des territoires va dans le sens des propositions de notre fédération qui est depuis toujours en faveur d’une territorialisation de la politique du logement. »

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X