Logement

Gouvernement : le cabinet de Richard Ferrand s’étoffe

Mots clés : Gouvernement

Trois nouveaux professionnels sont nommés au cabinet du ministre de la Cohésion des Territoires, faisant passer l’équipe de 6 à 9 personnes.

Le cabinet du ministre de la Cohésion des Territoires Richard Ferrand se renforce par la voie d’un arrêté du 29 mai publié seulement aujourd’hui. En nommant trois nouveaux professionnels, le texte officiel fait passer l’équipe de Richard Ferrand de 6 à 9 professionnels (un directeur de cabinet, deux adjoints, un chef de cabinet et cinq conseillers).

 

Deux directeurs adjoints de cabinet

 

Le nom du directeur du cabinet du ministère (Jean-Benoît Albertini) était connu depuis le jour de la nomination du ministre. Mais l’arrêté lui confère un nouvel adjoint en la personne de Valérie Mancret-Taylor, directrice du cabinet adjointe. L’ancienne directrice générale de l’IAU Ile-de-France sera chargée du pôle ville, urbanisme et logement. Cette diplômée de l’école d’architecture de Versailles était également directrice générale adjointe de l’urbanisme de la ville de Paris.

Valérie Mancret-Taylor travaillera aux côtés de Marc Chappuis, directeur du cabinet adjoint en charge du pôle territoires et avec Amaury Dumay, chef de cabinet.

 

Deux nouveaux conseillers

 

L’arrêté nomme Clothilde Fretin-Brunet, conseillère stratégie et gouvernance des territoires, contractualisation, péréquation, métropoles et Grand Paris. Cette dernière a fait ses armes au Conseil départemental de l’Essonne, d’abord en tant que chargée de mission ressources auprès du directeur général, puis en tant que directrice générale adjointe chargée de l’administration et des ressources.

Dernière personne à intégrer le cabinet : Koumaran Pajaniradja. L’ancien adjoint au sous-directeur de la qualité et du développement durable dans la construction à la DHUP est nommé conseiller construction, urbanisme, habitat et transition énergétique.

Ces deux nouveaux conseillers renforcent l’équipe déjà en place. Rappelons qu’elle est constituée de Dominique Consille, conseillère ruralité, villes moyennes, accès aux services et revitalisation, de Sybil Gerbaud, conseillère presse et communication et de Sébastien Bécoulet, qui voit ses prérogatives s’élargir aux politiques sociales du logement, en plus du portefeuille déjà accordé (ville et du renouvellement urbain durable, du logement, de l’hébergement et de l’inclusion).

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X