Economie

Gouvernement : Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, le virage à droite de Bercy

Mots clés : Etat et collectivités locales - Gouvernement

Contrairement à la précédente mandature, le ministère de l’Economie et des Finances sera chapeauté par deux ministres de plein exercice : Bruno Le Maire et Gérald Darmanin. Deux hommes déjà expérimentés en politique.

La fonction que Emmanuel Macron, actuel Président de la République, avait quitté en août 2016 pour créer son propre parti, va être occupée par deux personnalités à droite.

 

La fonction convoitée enfin gagnée

 

Enarque et normalien, Bruno Le Maire (48 ans) est nommé ministre de l’Economie. Une fonction qu’il convoitait déjà en 2011. Député de l’Eure (LR) depuis 2012, il siégeait à la commission permanente des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire. Il est notamment intervenu en 2015 sur la réforme du Régime social des indépendants (RSI) et le projet de loi de finances de 2016. Il y a rapporté « la colère et le désarroi » des affiliés à ce régime. Il vient d’être exclu du parti Les Républicains pour lequel il n’avait pas réussi à se qualifier lors des primaires de la droite.

La passation des pouvoirs avec Michel Sapin s’est effectuée le 17 mai à 17h30. Ce dernier était assisté de ses trois secrétaires d’Etat (Commerce/Artisanat/Economie sociale et solidaire ; Industrie/Numérique/Innovation ; Budget). Bruno Le Maire n’a lui pas de secrétaire d’Etat à ce stade. Il devrait donc reprendre ces missions, sauf celle du budget qui revient à Gérald Darmanin.

 

Un jeune ministre plus jeune que le jeune Président

 

Nommé ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin (34 ans) a récupéré le portefeuille ministériel du Budget, de la Réforme de l’Etat et de la Fonction publique le 17 mai à 16h30. Ce dernier domaine ne lui est pas totalement inconnu avec sa formation de juriste et son expérience de formateur au Centre national de la fonction publique territoriale (2007-2009).

Il a été maire de Tourcoing et député du Nord. Il occupait jusque-là les fonctions de vice-président chargé des infrastructures de transports à la Région Hauts-de-France et à la Métropole européenne de Lille, et celles de président du conseil d’administration de la société d’économie mixte « Ville renouvelée » de Tourcoing spécialisée dans les opérations d’aménagement.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X