Réalisations

Gérard Lemonnier (AP-HP) : « Il est d’intérêt public d’ouvrir la commande architecturale »

L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a annoncé qu’elle investira un milliards et demi d’euros d’ici à 2009-2010. Le point avec Gérard Lemonnier, directeur du patrimoine et de la logistique.

D’ici à 2009, l’AP-HP va lancer de nombreux concours d’architecture portant sur des opérations « petites et moyennes ». Quelle est votre politique dans ce domaine ?
Nous considérons d’intérêt public d’ouvrir les concours à des architectes qui ne sont pas spécialisés dans l’hospitalier. Nous leur demandons simplement de s’appuyer sur des bureaux d’études techniques compétents car les bâtiments hospitaliers présentent des spécificités. Patrick Berger, Philippe Gazeau, François Gruzon, Michel Remon…ont ainsi remporté des concours alors qu’ils n’avaient encore jamais construit d’hôpitaux.

A quels critères répondent les opérations lancées en conception-réalisation ?
Nous avons plusieurs procédures de ce type en cours comme la restructuration de l’hôpital Joffre-Dupuytren, à Draveil ou encore un programme de logements avec un centre d’information en rez-de-chaussée, à Necker. Nous réservons la conception-réalisation à des opérations relativement simples, et le plus souvent dans des hôpitaux petits ou moyens dont les capacités techniques sont réduites. Parallèlement, cela permet à l’AP-HP de concentrer ses moyens sur des opérations plus importantes et plus compliquées.

Allez-vous recourir aux contrats de partenariat ?
Nous allons réaliser six opérations dans le cadre de baux emphytéotiques hospitaliers (BEH) (2). Avec cette procédure, nous devrions retrouver l’un des avantages des METP, à savoir la prise en compte par l’équipe qui construit de la maintenance du bâtiment. Nous espérons donc que nouvelles constructions seront pérennes, « entretenables » et « maintenables ». Sur les premières opérations, les assistants à maître d’ouvrage et les assistants à personne publique (APP) juridique et technique sont soit déjà désignés, soit en cours de désignation. Nous lancerons prochainement la consultation auprès des groupements.

Comment attribuez-vous les marchés de travaux ?
Nous attribuons les marchés plutôt en groupements fonctionnels ou séquentiels, très rarement en entreprise générale. Dans le domaine de la construction hospitalière, les lots techniques sont primordiaux. Nous ne pouvons donc pas faire dépendre notre sort d’un sous-traitant.

Propos recueillis par Nathalie Moutarde

Plus d’informations sur les investissement de l’AP-HP dans Le Moniteur du 17 mars

(1) Six bâtiments seront construits dans le cadre d’un BEH : soins de longue durée à Joffre-Dupuytren (Draveil), endocrinologie et biothérapie à la Pitié-Salptêtrière, archives à Ivry, recherche à Necker et soins de suite et de réadaptation à Charles Richet (Villiers-le-Bel)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X