Environnement

Geoxia va lancer une offre de maison « basse consommation »

Mots clés : Efficacité énergétique - Energie renouvelable - Maison individuelle

C’est un signe fort que vient d’adresser au marché le numéro un français de la maison individuelle. En juin, Geoxia dévoilera le premier modèle d’une maison à basse consommation d’énergie. Labellisé Effinergie, ce prototype sera ensuite produit de façon industrielle en filière sèche acier-béton et commercialisé sous la marque Maison Phénix.
Conformément au label français, cette maison devrait consommer au maximum 50 kWh/m2.an (à moduler selon les zones climatiques d’un facteur 0,9 à 1,3).
« Le surcoût de cette maison sera d’environ 15% » précise Roland Germain, président de Geoxia. Outre les économiques quotidiennes réalisées, l’obtention du label Effinergie apportera des avantages tels que la réduction de taxes foncières, l’extension de coefficient d’occupation des sols… « Nous accompagnerons cette offre auprès des organismes bancaires » promet Roland Germain.
Pour atteindre cet objectif « basse consommation », le constructeur a rassemblé un ensemble d’éléments constructifs innovants ou existants : isolation très performante, réduction des ponts thermiques, ventilation mécanique et équipements de chauffage et de régulation performants, énergies renouvelables.
Cette maison sera également conforme à la marque NF-Maison individuelle et s’inscrira dans une démarche HQE®. Geoxia met déjà la disposition de ses clients des « packs options HQE® » qui intègrent des récupérateurs d’eau de pluie, des plafonds rayonnant chauffant, des panneaux solaires intégrés dans la toiture ou encore des dalles de béton fibré bois qui les rendent à la fois plus légères et plus isolantes.
Geoxia compte beaucoup sur l’industrialisation pour réduire les coûts de ces équipements. « Aujourd’hui, nous sommes capables d’installer un chauffe-eau solaire pour 3000 euros » explique Roland Germain.
Le développement de l’industrialisation va également permettre à Géoxia de faire face aux problèmes de pénurie de personnel dans le secteur traditionnel du bâtiment. L’industrialisation des systèmes constructrctifs répondra aussi à de nouveaux marchés comme celui de la maison à ossature bois.
Le constructeur va ainsi lancer à la rentrée prochaine une offre de maison bois industrialisée avec sa marque haut de gamme Maison Catherine Mamet.
Jean-Philippe Defawe

Focus

Repères


Geoxia, numéro un des maisons individuelles en France avec notamment les maisons Phénix, a réalisé 9.571 ventes en 2006, livré 7.030 maisons et réalisé un chiffre d’affaires de 660,6 millions d’euros en hausse de 13,5%.
Le budget moyen d’un client d’une maison individuelle est de 192.335 euros en 2006, dont 113.600 euros pour la maison et 72.533 euros pour le terrain, hors frais. La surface moyenne habitable est de 99,8 m2.

Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X