Industrie/Négoce

Gedimat « Nous avons réussi à être compétitifs dans la stabilité »

A l’occasion du salon Gedimat-Gedibois organisé les 8 et 9 mars au Parc des Expositions de Tours, Yves Martin-Delahaye, président du directoire de Gedex et Frédéric Ondet, directeur général adjoint du groupement, ont fait le point sur le développement, la stratégie et les ambitions de Gedimat-Gedibois.

Dans une conjoncture difficile, Gedimat-Gedibois continue à grandir avec de nouveaux adhérents chaque année. À quand les 500 points de vente ?

Yves Martin-Delahaye : Nous sommes pour l’instant à 494 points de vente et il n’est pas question d’annoncer haut et fort le passage des 500 agences. Il s’agit simplement de chiffres et ce n’est pas ce qui nous intéresse. Nous souhaitons par contre véritablement encore améliorer le maillage du territoire en renforçant notamment notre présence dans la région Sud-Est. Et cela passera par le ralliement de négoces indépendants mais aussi par la création de nouveaux points de vente.

 

 

 

Quels sont les atouts de séduction de Gedex ?

Frédéric Ondet : Notre stratégie est simple, nous partons du principe que la meilleure manière de faire grandir un réseau est de donner à ses adhérents les moyens nécessaires à leur développement avec la mise à disposition d’outils clés en main.

À l’image du libre-service mis en avant sur le salon ?

Yves Martin-Delahaye : Exactement. La présence sur le salon d’un libre-service grandeur nature permet à nos adhérents de voir concrètement ce qu’ils peuvent avoir dans...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X