Immobilier

Gecina acquiert les murs de 28 cliniques

Le numéro un européen des hôpitaux privés, le groupe français Générale de Santé, dont le bénéfice net a bondi de près de 50% en 2005, va vendre à la foncière Gecina pour 536 millions d’euros les murs de 28 cliniques en France et en conservera l’exploitation.

En plus de cette transaction qui doit être bouclée fin juin, Gecina, filiale française du numéro un espagnol de la promotion immobilière Metrovacesa, prendra à sa charge 30 millions d’euros de travaux dans ces établissements.
Cette opération s’accompagne de contrats de location d’une durée de 10 à 14 ans, renouvelables à l’initiative de Générale de Santé, générant un loyer triple net de 32,4 millions d’euros, précise un communiqué.

Cette vente de murs de cliniques s’inscrit dans la stratégie de Générale de Santé qui souhaite céder des actifs immobiliers tout en conservant la gestion opérationnelle de ces établissements.
Quant à Gecina, il devient un « acteur incontournable de l’immobilier de la santé », conformément à sa volonté de se diversifier. Gecina souhaite ainsi réaliser cet achat via une société cotée dédiée à ce secteur de la santé.
La foncière Gecina, rachetée en juin 2005 par Metrovacesa, avait annoncé fin février sa volonté de se diversifier dans les hôtels et la logistique et réduire ses investissements dans l’immobilier résidentiel.

Focus

Repères


Gecina, premier acteur privé français coté de l’immobilier locatif, possède environ 400 immeubles, évalués en bloc à une valeur de 8,8 milliards d’euros au 31 décembre 2005. Son bénéfice net 2005 a baissé de 1,9% à 649,9 millions d’euros.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X