Logement

François Hollande annonce un nouvel élargissement du PTZ

Mots clés : Financement du logement - Gouvernement

François Hollande veut « élargir » le PTZ pour qu’il couvre « la quasi-totalité du pays » pour des acquisitions dans le neuf mais aussi l’ancien avec travaux. Il souhaite également porter le niveau du PTZ jusqu’à 40 % de l’opération contre 26 % au maximum aujourd’hui. Cette réforme pourrait être portée dans le PLFR pour 2015.

Comme évoqué le 19 octobre dernier sur RTL, le président de la République confirme, ce jeudi 29 octobre, devant les élus de Meurthe-et-Moselle, sa volonté de permettre « au plus grand nombre de Français de devenir propriétaires » par un élargissement du prêt à taux zéro : « Aujourd’hui, c’est difficile pour les jeunes d’accéder à la propriété […] sauf si les parents peuvent apporter les garanties, voire le patrimoine ». « Il y a une nécessité de donner cette perspective là, non pas parce que l’on considère la propriété comme un but dans la vie, mais parce que c’est une sécurité et aussi une fierté », souligne François Hollande, tout en rappelant qu’il ne s’agit pas « d’opposer les propriétaires aux locataires ».

Dans les grandes lignes, cette réforme qui pourrait être portée par le PLFR pour 2015, doit permettre d’augmenter le nombre de ménages concernés par le PTZ. Lequel dispositif devra couvrir « la quasi-totalité du pays » pour des biens dans le neuf comme dans l’ancien avec travaux quand actuellement, seules les opérations d’acquisition dans l’ancien avec travaux dans les communes en zone C ouvrent droit au PTZ. Le chef de l’État souhaite aussi porter le niveau du PTZ jusqu’à 40 % de l’opération contre 26 % au maximum aujourd’hui et prévoir une nouvelle période de différé de remboursement pour ceux qui aujourd’hui ne bénéficieraient pas du mécanisme : « 5 ans ça peut permettre à des jeunes d’accéder à la propriété », illustre-t-il.

« J’ai demandé au gouvernement de pouvoir me faire des propositions dans les jours qui viennent de manière à ce que les promoteurs et les bailleurs sociaux puissent s’engager résolument dans cette perspective », conclut François Hollande.

Source AEF Habitat et Urbanisme www.aef.info

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X