Entreprises de BTP

Francis Mayer évoque la piste d’un financement spécifique pour le foncier

Le directeur général de la Caisse des dépôts (CDC), Francis Mayer, a affirmé mercredi à l’AFP que les organismes HLM économisaient 700 millions d’euros par an avec la baisse du taux du livret A, et évoque la piste d’un financement spécifique pour le foncier.

Le système de financement du logement social, dont vous êtes le principal artisan, fonctionne-t-il efficacement ?

« Depuis juillet 2003, les taux des prêts aux HLM auront baissé de 1,05% et, depuis le début de l’année, il y a eu une accélération de la baisse des taux de 0,30%. Cela représente une économie de 700 millions d’euros par an pour les organismes, ce qui doit leur permettre de construire plus de nouveaux HLM. Le système de fixation automatique des taux mis en place en juillet 2003 fonctionne bien, il permet de répercuter la baisse des taux qui intervient sur les marchés. Si la commission des réseaux de collecte du Livret A – La Poste et des Caisses d’Epargne – est abaissée de 0,10%, elle sera aussi répercutée.
L’un des grands mérites du livret A est de centraliser les fonds destinés au logement social, ce qui permet de financer sur tout le territoire et de manière non discriminatoire l’ensemble des sociétés d’HLM.

Sur quelles nouvelles pistes travaillez-vous pour améliorer et adapter ce financement ?

« Nous travaillons avec le gouvernement sur un allongement de la durée des prêts. En effet, l’achat de foncier pourrait être financé pour une durée encore plus longue, et de manière déconnectée du financement de la construction, pour que les collectivités et les organismes HLM puissent constituer des réserves foncières. Pour l’instant, le foncier est financé sur 50 ans au maximum et la construction sur 35 ans maximum. Ces pistes, sur lesquelles nous avons travaillé avec l’Union sociale de l’habitat (USH) et le gouvernement, permettraient d’aller indiscutablement dans la bonne direction.

Quels sont les chantiers à explorer à plus long terme ?

Il faut parfaire les systèmes de décentralisation, c’est un gros travail. La CDC a déjà signé avec plusieurs grandes communautés d’agglomérations des conventions de décentralisation, comme à Bordeaux, à Lyon, ou encore à Dunkerque. Notre ambition est de mailler l’ensemble du territoire, avec une décentralisation complète du financement du logement social. Il faut également que les organismes HLM et les collectivités constituent des réserves foncières.


Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X