Industrie/Négoce Communication

France Blocs, offensive de charme sur la prescription

Mots clés : Architecte - Bâtiment d’habitation collectif - Bâtiment d’habitation individuel - Béton - Communication - marketing - Technique de construction

Réunion d’industriels du béton préfabriqué, le groupement a organisé lundi sa première rencontre avec des architectes et donneurs d’ordre du logement collectif.

Trois mois après sa création, le GIE France Blocs a organisé ce lundi 28 octobre sa première manifestation publique, dans le cadre prestigieux du Louvre. Les quatre industriels membres du groupement (Alkern, Bip Bétons, Fabemi et Pradier Blocs) avaient convié une centaine d’acteurs de la prescription – architectes, promoteurs, bailleurs sociaux – pour présenter les avantages de leurs solutions. « En termes de communication et de prescription, il nous faut rattraper le temps perdu par rapport aux autres matériaux (terre cuite, bois), a reconnu le directeur général du Groupe Duroux (Bip Bétons), Lucas Vallon. Un autre objectif est de faire savoir que le bloc béton n’est pas limité à la maison individuelle : nous nous positionnons sur les petits collectifs, jusqu’à R+4. »

Si les quatre industriels conservent chacun leur offre produits, ils ont choisi de communiquer sur une gamme standardisée : blocs à maçonner, blocs à bancher, blocs à coller, planelles isolantes et blocs isolants. Cette dernière famille a été la plus mise en avant auprès des prescripteurs. « Aujourd’hui nous pouvons distribuer sur l’ensemble du territoire des blocs isolants possédant un R supérieur à 1, avec des performances allant jusqu’à R = 2,5 », a indiqué Lucas Vallon. La soirée a également été l’occasion pour France Blocs de présenter son partenariat technique avec Lafarge, dont les équipes assistent les membres du groupement dans leurs efforts de R&D.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X