Logement

Forte hausse des ventes de logements en 2016 selon LCA-FFB

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Maison individuelle

Le syndicat professionnel des constructeurs et aménageurs de la FFB table sur une année 2016 « très positive ». Les ventes de logements individuels et collectifs devraient bondir de 15% par rapport à 2015.

Les constructeurs et aménageurs de la Fédération française du bâtiment (LCA-FFB) tablent sur une augmentation des ventes de logements collectifs et individuels de 15% en 2016 par rapport à 2015. « Nous avons devant nous une année très positive », a commenté Patrick Vandromme, président de LCA-FFB et P-DG de Maisons France Confort, leader de la maison individuelle, lors du point presse organisé mardi 12 avril. Les prévisions de Patrick Vandromme sont confortées par les résultats enregistrés au cours du dernier trimestre (décembre 2015 à février 2016) : +12% par rapport à la même période un an plus tôt. En outre, les mesures annoncées par François Hollande à Romainville (93) le 8 avril dernier ainsi que le maintien des taux d’intérêt bas et le prêt à taux zéro renforcé depuis le 1er janvier dernier, « devraient confirmer l’embellie ».

Le syndicat professionnel a profité du point presse pour s’étonner des résultats publiés par Stid@del2, l’outil statistique du gouvernement qui avait été remanié en début d’année 2015. A l’époque, le gouvernement s’était rendu compte que Sit@del n’avait pas comptabilisé 250 000 logements vendus (et construits) en cinq ans. « Alors que le redressement des ventes en secteur diffus s’observe depuis fin 2014, s’est confirmé en 2015 et se poursuit en 2016, les statistiques [du gouvernement] auraient dû traduire cette tendance huit à neuf mois plus tard (délai moyen entre la vente et l’ouverture du chantier), signale Michel Mouillart, spécialiste de l’économie immobilière et enseignant-chercheur à l’Université Paris X. Or, il n’en est rien, puisque sur douze mois glissants à fin février 2016, les mises en chantier d’individuel pur continuent d’afficher une tendance négative à -2,3%. »
La Fédération française du bâtiment s’était elle-aussi étonnée lors de son point de conjoncture début avril que le mouvement constaté dans le collectif ne se retrouve pas dans les statistiques officielles sur le marché de l’individuel.

En réaction, LCA-FFB a renforcé son propre indicateur (appelé Markemétron), basé sur un échantillon de 344 constructeurs de toute taille basés dans toutes les régions de France.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X