Entreprises de BTP

Fin du conflit chez Terreal

Les salariés de l’industriel de la terre cuite, en grève illimitée depuis six jours, ont signé mardi soir « un accord de fin de conflit » avec la direction, ont annoncé mercredi matin l’entreprise et l’intersyndicale.

« L’ensemble des usines françaises du Groupe Terreal a repris une activité normale hier soir (mardi) », a indiqué mercredi la direction dans un communiqué, confirmant les termes de l’accord annoncés plus tôt par les syndicats.
« Toutes les organisations syndicales (FO, CGT, CFDT, CFTC) ont signé l’accord de fin de conflit et les usines de production sont en train de redémarrer », avait déclaré auparavant à l’AFP Dominique Guelfucci, secrétaire fédéral Force Ouvrière du secteur, au nom de l’intersyndicale.

A Suresnes, au siège du groupe, où avaient lieu les négociations, la direction a notamment accepté d’augmenter de 100 euros « la prime exceptionnelle » de 200 euros initialement proposée, qui est désormais portée à 300 euros, a-t-il précisé.
Une prime d’intéressement d’un montant de 200 euros « pour une année de présence dans l’entreprise (soit le maximum prévu par la loi du 26 Juillet 2005) », sera également versée, a précisé la direction.

Dès mardi après-midi, les blocus aux portes des usines avaient été levés alors que des négociations s’engageaient entre la direction et l’intersyndicale.
Entre 60 et 65% des 1.700 salariés des 14 usines françaises de Terreal, situées notamment à Roumazières (Charentes), aux Mureaux (Yvelines), à Chambon (Charentes), Lasbordes (Aude) et Casteil (Pyrénées Orientales) suivaient le mouvement depuis 6 jours.

Terreal, spécialisé dans les matériaux de construction en terre cuite, a été cédée en août par les sociétés d’investissement américaine Carlyle et française Eurazeo au fonds d’investissements LBO France, pour une valeur d’entreprise de 860 millions d’euros.
La société avait été rachetée moins de deux ans avant pour 400 millions d’euros à Saint-Gobain.
Selon M. Guelfucci, « la direction a fait un pas supplémentaire en ce qui concerne les augmentations générales » lors des négociations. Pour la région sud, l’augmentation de 0,7% initialement prévue au 1er octobre, sera finalement de 1,7% au 1er septembre. Pour la région nord, la hausse de 0,4% au 1er octobre, sera de 1,4% au 1er septembre, a précisé le syndicaliste.

Un arrangement a également été trouvé entre syndicats et direction concernant l’échelonnement des jours de grève, qui se fera sur 22 mois pour ne pas trop peser sur la fiche de paye et dont une partie pourra être prise sur les jours de RTT, a indiqué M. Guelfucci.

Focus

Repères


Terreal emploie 2.300 personnes dans 22 sites de production de tuiles et de briques, dont 1.700 en France.
Le groupe a réalisé en 2004 un chiffre d’affaires de 371 millions d’euros, selon le site internet de la société.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X