Energie

Fin des tarifs réglementés de vente de l’électricité: « Nous attendons a minima un coût équivalent », Jean-Pierre Coronado (groupe Logement Français)

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Conservation du patrimoine - Coûts et prix - Electricité - Réglementation

Alors que la fin des tarifs réglementés de vente de l’électricité se profile pour la fin de l’année, le groupe Logement Français, un bailleur social, anticipe. Jean-Pierre Coronado, directeur adjoint Qualité Urbaine et Patrimoine, détaille l’appel d’offres que le groupe vient de lancer.

Comment avez-vous anticipé la fin des tarifs réglementés de vente (TRV) de l’électricité pour les puissances supérieures à 36 kVA au 31 décembre 2015 ?

Jean-Pierre Coronado : Pour nous préparer à cette échéance, nous avons lancé en juillet une consultation pour l’ensemble des installations du groupe Logement Français supérieures à 36 kVA. Nous avons au préalable procédé au recensement des sites concernés. Ainsi, 141 points de livraisons ont été identifiés représentant une consommation annuelle de 18 GWh et une facture comprise entre 2 et 2,5 millions d’euros TTC par an. Il y a 102 tarifs jaunes, 18 tarifs verts et 21 tarifs bleus atypiques (supérieurs à 36 kVA). Nous avons deux fournisseurs : EDF pour 138 sites et une entreprise locale de distribution (ELD) pour les trois autres.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X