Aménagement

Feu vert pour le centre commercial d’Aubervilliers

Le feu vert de la Commission départementale d’équipement commercial (CDEC) à l’implantation d’un centre commercial de 76.000 m2 porte d’Aubervilliers (nord de Paris) est paru jeudi dans les journaux d’annonces légales.

La CDEC a approuvé ce projet le 22 décembre dernier avec l’aval des élus et des représentants des consommateurs. Une première version du projet, bien plus étendue — avec notamment un méga-hypermarché — avait été bloquée par la justice en avril 2002, suite aux recours déposés par 26 associations de commerçants et d’artisans et par la mairie de Paris.

Baptisé « Quartier commercial du Canal » car il côtoie le Canal Saint-Martin, ce centre commercial prévu sur la vaste friche industrielle de la porte d’Aubervilliers rassemblera un hypermarché de 4.100 m2, un parking souterrain de 2.800 places et 42.000 m2 de commerces au total, dont 18 moyennes surfaces de meubles, habillement, loisirs…. Il doit créer 2.000 emplois avec un chiffre d’affaires prévu de 200 millions d’euros.

La maquette, présentée en juin dernier par ses promoteurs, prévoit aussi 12.000 m2 d’espaces verts au bord de l’eau, un musée de la télévision, « TV-Cité » où l’INA (Institut national de l’audiovisuel) montrera ses 60 ans d’archives, une dizaine de restaurants et 20.000 m2 de bureaux.
Les opposants, dont le Cerf, disposent de deux mois pour déposer un recours. Après cette date l’autorisation deviendra définitive, a précisé le Cerf, pour qui ce projet est « surdimensionné par rapport aux besoins locaux » et entraînera « la destruction d’emplois sur d’autres communes et en particulier Paris ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X