Transport et infrastructures

Ferroviaire: +20% d’investissements sur le réseau francilien

Mots clés : Transport ferroviaire

SNCF Réseau va débloquer 1,6 Md€ en 2017 pour le réseau ferroviaire en Ile-de-France. La moitié sera consacrée à la modernisation d’une infrastructure « vieillissante », l’autre vers le développement de nouveaux projets.

D’importants travaux de modernisation et de développement du réseau ferroviaire d’Ile-de-France seront menés en 2017, représentant un investissement total de 1,6 Md€, en hausse de 20% par rapport à 2016, a annoncé le 16 février gestionnaire d’infrastructure SNCF Réseau.

Environ 800 M€ seront dédiés au « remplacement d’une infrastructure vieillissante », précise SNCF Réseau dans un communiqué de presse, un montant en hausse d’environ 70% en trois ans, avec 262 km de voies et 175 aiguillages renouvelés.

Les 800 autres millions iront aux « nouveaux projets qui renforceront le maillage de notre territoire et modifieront en profondeur la mobilité de demain ».

 

500 M€ pour les travaux préparatoires de la ligne Eole

 

Ainsi, les travaux de prolongement du RER E « Eole » vers l’ouest de Paris, La Défense et Mantes-la-Jolie (Yvelines), démarrent cette année, avec près de 500 M€ investis dans les travaux préparatoires, sur un total de 3,7 milliards en huit ans.

Par exemple, des travaux de génie civil seront menés à Nanterre, et les travaux de la future gare du CNIT-La Défense vont débuter.

 

Des investissements sur la ligne 15 sud du Grand Paris Express

 

De même, en vue de l’arrivée, en 2022, de la partie sud de la future ligne 15 du Grand Paris Express, les correspondances en gares avec les lignes existantes doivent être améliorées: « en tant que maître d’ouvrage, SNCF Réseau est amené à repenser l’interconnexion de 29 gares ainsi qu’à construire de toutes pièces la gare de Bry-Villiers-Champigny », pour un investissement total d’1 Md€, financé par la Société du Grand Paris, l’Etat, la région et SNCF, sous le pilotage du Stif.

Ainsi, par exemple, des carrières seront comblées à la gare d’Issy, tandis que l’enceinte étanche pour le futur passage souterrain sera construite à la gare des Ardoines, à Vitry-sur-Seine.

 

15 000 emplois à la clé

 

Deux nouvelles tours de contrôle des circulations seront mises en service, à Gare de Lyon le 20 mars pour toute la partie sud-est, et à Saint-Denis entre mars 2017 et juillet 2018, pour toutes les voies entre Gare du Nord et Roissy-CDG.

Enfin, la première phase du tramway T11 Express sera mise en service en juillet, entre Epinay-sur-Seine et Le Bourget. Le T11 Express reliera à terme Sartrouville à Noisy-le-Sec.

L’ensemble de ces travaux doivent permettre de créer près de 15.000 emplois directs et indirects.

Sept mille trains SNCF circulent quotidiennement en Ile-de-France, empruntés par près de 3,2 millions de voyageurs. Sur le seul premier semestre 2016, le nombre de voyageurs a augmenté de près de 7%.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X