Entreprises de BTP

Fayat : reprise de Bec

Nouveau regroupement dans le BTP français. Après l’annonce de la reprise prochaine des activités de Générale Routière par Eiffage, le languedocien Bec est le deuxième groupe familial à passer sous le contrôle d’un groupe important en l’espace de quelques semaines. Le repreneur n’est autre que le groupe bordelais Fayat, qui va voir ainsi son chiffre d’affaires augmenter de prés de 300 millions d’euros pour dépasser le milliard d’euros.

Fayat ne rachète pas la totalité du groupe : il acquiert Bec Frères (terrassement et travaux publics) et ne reprend pas Bec Construction la filiale spécialisée dans le bâtiment, ( 96 millions d’euros pour environ 400 personnes) qui vient d’être placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Montpellier.
Selon nos informations, le groupe Fayat serait prêt à injecter environ 15 millions d’euros dans le capital de Bec Frères pour assurer son équilibre. Il s’appuiera sur un carnet de commandes qui s’est étoffé à la fin de l’année dernière grâce à une série de contrats sur la liaison à grand gabarit Bordeaux-Toulouse pour le transport de l’A380 et sur le doublement du tunnel de la Vierge à Lodève sur l’A75.
Principalement présente dans les terrassements, mais aussi dans les infrastructures de transport et les aménagements hydrauliques et agricoles, la société Bec Frères emploie près de 1 200 personnes et a réalisé en 2000 un chiffre d’affaires de 374 millions d’euros.

J.H.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X