Entreprises de BTP

Faillite du plus grand complexe métallurgique bulgare

Le plus grand complexe métallurgique bulgare, Kremikovtsi, a été déclaré en faillite mercredi par le tribunal de Sofia.

« Le tribunal a déclaré le complexe en faillite et a ouvert une procédure de liquidation », selon le service de presse du tribunal. La faillite de Kremikovtsi était demandée par ses créanciers auquel le complexe devait 1,5 million d’euros. A la fin de 2007, Kremikovtsi avait une dette totale de 800 millions d’euros, selon l’hebdomadaire économique Capital.

Deux candidats au rachat
Le complexe métallurgique de Kremikovtsi, qui fournit environ 10% des exportations bulgares, appartient depuis 2005 à Pramod Mittal, frère cadet de l’entrepreneur indien Lakshmi Mittal. La faillite du complexe devait ouvrir la voie à son rachat pour lequel Lakshmi Mittal, propriétaire d’Arcelor s’est porté candidat. Celui-ci a promis de prendre en charge les dettes de Kremikovtsi et d’injecter immédiatement entre 100 et 150 millions de dollars dans l’entreprise. D’autres investissements de 500 millions de dollars devraient suivre dans les cinq ans dont 120 millions de dollars pour des mesures écologiques.
Un autre candidat est le milliardaire ukrainien Konstantin Jevago propriétaire de la société Vorskla Steel. Il a promis un financement immédiat de 90 millions de dollars dont une fourniture de minerai de 30 millions de dollars, ainsi que des investissements de 500 à 650 millions de dollars en cinq ans.

Maintien des emplois actuels
Les deux candidats au rachat ont promis de maintenir les 5.000 emplois actuels de Kremikovtsiet de mettre le complexe aux normes écologiques de l’Union européenne. « Nous sommes contents de la décision de faillite qui permettra à Kremikovtsi de trouver un nouveau propriétaire pour continuer à fonctionner », a commenté Ludmil Pavlov, un des responsables du syndicat Podkrepa.
Kremikovtsi, construit en 1963 sous le régime communiste dans la banlieue est de Sofia, est le plus grand complexe métallurgique bulgare et le plus grand des Balkans, avec une capacité annuelle de production de 1,4 million de tonnes d’acier. Il traite des minerais de fer d’importation et fournit 10% des exportations bulgares. Criblé de dettes après la chute du communisme en 1989, le complexe est devenu un casse-tête pour le gouvernement qui l’a vendu en 1995 au prix d’un dollar symbolique à un entrepreneur bulgare. La holding indienne Global Steel, appartenant au géant indien Ispat Group, dirigé par Pramod Mittal, avait acheté 71% du complexe Kremikovtsi en août 2005 par l’acquisition de son ancien propriétaire bulgare, la Finmetals Holding. Le gouvernement possède 25% de Kremikovtsi et 4% appartiennent à des actionnaires individuels.


AFP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X