Matériaux et équipements

Expo de Milan : les barrières d’accès de Came à l’épreuve de l’affluence

Mots clés : Contrôle d'accès - Equipements techniques et finitions

Avec 20 millions de visiteurs attendus, l’Exposition universelle de Milan est une belle occasion pour présenter des équipements de contrôle d’accès. Partenaire de l’évènement, la société italienne Came en profite.

 

Depuis son inauguration le 1er mai, l’Exposition universelle de Milan ne désemplit pas. Selon les prévisions des organisateurs, l’affluence totale à la clôture, le 31 octobre prochain, devrait s’élever à 20 millions de visiteurs. Entre 100 000 et 250 000 billets sont ainsi vérifiés chaque jour à l’entrée. A ces coupons s’ajoutent les 4 000 badges du personnel et le va-et-vient quotidien d’environ 400 véhicules. L’environnement idéal donc pour exposer son savoir-faire en matière de contrôle d’accès.

L’entreprise italienne Came, connue en France pour ses portails automatiques, a conçu pour l’occasion un impressionnant dispositif. Quelque 224 tourniquets automatiques Xvia sont répartis entre les quatre entrées piétonnes de l’Exposition. Ce nouveau modèle possède une tête lecture qui peut lire les différents codes d’identification existants, qu’ils soient optiques (un code barre ou un QR code) ou radio (par RFID ou NFC). Les visiteurs peuvent ainsi accéder au site avec un téléphone portable ou une tablette. Quant aux sept entrées réservées aux véhicules, ils sont gardés par 28 barrières routières automatiques, associées à des bollards.

 

Une gestion numérique complète

 

Des câbles Ethernet relient l’ensemble de ces équipements à des serveurs installés dans le centre d’opération du site. Lors de la présentation d’un billet à un portique, l’information est enregistrée immédiatement. Le système d’exploitation informatique est en mesure d’afficher en permanence le nombre d’individus présents. Les statiques gagnent ainsi en finesse. Le logiciel peut également suspendre ou activer des autorisations d’accès pour une durée déterminée.

Par ailleurs, Came dispose d’un pavillon, à proximité du bâtiment de la Turquie. La société y présente son nouveau cheval de bataille : la domotique. Tout l’édifice est équipé des produits de la gamme Hei. Il est ainsi possible de gérer les systèmes traditionnels de l’habitat depuis un écran tactile installé près de la porte. Cette tablette pilote également un étonnant portail à lévitation magnétique. Peut-être le futur remplaçant des tourniquets Xvia, à l’Exposition universelle de Dubaï, en 2020. 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X