Entreprises de BTP

Exclusif : les plus grands groupes de BTP français

Mots clés : Entreprise du BTP

Découvrez le classement des 50 premiers bâtisseurs français, réalisé par « Le Moniteur » en partenariat avec Ellisphère. Derrière les majors se cachent quelques ETI extrêmement dynamiques.

C’était 2015. Avant la reprise dans le bâtiment, dont les premiers signaux faibles n’ont été détectés qu’au premier trimestre de cette année. Avant aussi la lente et fragile convalescence des travaux publics, qui s’amorce en cette fin 2016 après que le secteur a connu sa pire séquence depuis trente-cinq ans, en 2015 justement. Les nombreuses baisses – parfois à deux chiffres – d’activité dont regorge le classement que nous vous proposons, en sont un témoignage. Pour la plupart des entreprises donc, 2015 est un millésime à oublier.

Néanmoins certaines sociétés auront réussi à tirer leur épingle du jeu, en continuant à croître alors que beaucoup plongeaient. C’est notamment le cas des entreprises diversifiées, au portefeuille d’activités équilibré ou à la large typologie de clientèle, qui ont pu compenser les pertes qu’elles subissaient d’un côté en consolidant leurs gains de l’autre. C’est aussi le cas de bien des entreprises portées par la vague verte de l’efficacité énergétique.

Issu d’un patient travail réalisé par la rédaction du Moniteur, le tableau ci-dessous comporte les 50 plus grands groupes indépendants de construction et d’infrastructure selon le chiffre d’affaires. Pour aller encore plus loin, « Le Moniteur » n°5899 du 9 décembre 2016 vous propose le panorama complet des 1 000 plus importantes entreprises de BTP de l’Hexagone.

 

 

Le classement des 50 premiers groupes de construction et d’infrastructures est sans appel. Les trois majors dominent toujours largement le marché, suivis par quatre entreprises de taille intermédiaires dépassant le milliard d’euros d’activité. Mais ne nous y trompons pas, le BTP reste un secteur atomisé, constitué d’une myriade de PME : les 50 plus grandes entreprises réalisent en effet environ 80 % du chiffre d’affaires global des 1 000 premières !

Focus

Méthodologie

Ce classement recense les chiffres d’affaires 2015 des entreprises de bâtiment (tous corps d’état confondus) et de travaux publics, ainsi que de leurs filiales.

Il est établi selon la méthode suivante : un questionnaire a d’abord été envoyé à 1 200 entreprises en trois vagues (mai, juillet et août 2016). Puis, de septembre à mi-novembre, toutes ces entreprises ont été contactées par téléphone et par e-mail. En cas de non-réponse, les chiffres d’affaires ont été tirés des rapports annuels publiés, ou des données délivrées par Ellisphère, spécialiste de l’information économique. Les chiffres sont livrés à titre indicatif.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X