Industrie/Négoce

Exclusif : « 30 % des entreprises de construction ont déjà acheté des produits sur Amazon pour leur activité professionnelle ».

Mots clés : Distribution

Mais ce pourcentage chute à 6 % si on recense les entreprises qui achètent souvent des produits, d’après une étude réalisée par le cabinet de conseil international LEK Consulting, que Négoce vous dévoile en exclusivité.

 

Certes, comparée à d’autres secteurs d’activité, la « révolution » Internet est arrivée assez tardivement sur le marché des produits de construction en France. Néanmoins, d’après une étude réalisée par le cabinet de conseil international LEK Consulting, que Négoce vous dévoile en exclusivité, les entreprises de construction utilisent régulièrement Internet, tant des sites des distributeurs traditionnels (83%) que des sites des fabricants (87%). Les professionnels sont avant tout en quête d’informations sur les produits (91%), les prix (52%) et dans une moindre mesure sur la disponibilité des produits en stock (20%). Enfin, 14 % d’entre eux déclarent avoir utilisé ces sites pour commander en ligne des matériaux et produits de construction.

Amazon, pour qui ? Pour quoi ?

Dans ce contexte, « 30 % des entreprises de construction ont déjà acheté des produits sur Amazon pour leur activité professionnelle. » Ce pourcentage chute à 6% si l’on recense les entreprises qui achètent souvent des produits sur Amazon (plusieurs fois par mois ou par semaine). « Amazon n’est donc pas, pour l’heure, très présent chez les entreprises du bâtiment ce qui pourrait ralentir momentanément sa progression dans les produits et matériaux de construction », constatent Maxime Julian, Frédéric Dessertine et David Danon-Boileau, les trois auteurs de l’étude. Cependant, « il existe une très forte corrélation pour une entreprise du bâtiment entre le fait d’acheter aujourd’hui en ligne et son appétence potentielle pour une offre Amazon sur des produits de construction. » A noter que pour les entreprises du bâtiment qui n’achètent pas ou peu en ligne, telles que les entreprises spécialisées en toiture ou en plomberie, « l’arrivée d’Amazon sur le marché français ne devrait pas les inciter à court terme à augmenter significativement leurs achats en ligne. »

« Conseil et contact » restent les deux leviers du négoce

Bref, Amazon n’est pas perçu comme une alternative majeure à ce stade par les professionnels du bâtiment. Et d’après les auteurs du sondage, « ces derniers ne semblent pour le moment pas plus enclins à acheter sur une autre plateforme en ligne (et ce sur aucune des neuf principales familles de produits testées). » Pourquoi ? 3 entreprises de construction interrogées sur 5 se déclarent ainsi freinées dans leur achat sur Amazon par l’absence de conseil technique ou de contact avec un vendeur/une agence. Et 2 entreprises de construction sur 5 citent le fait de ne pas avoir de commercial attitré comme un autre point d’inquiétude.

Ce sondage exclusif a été réalisé par LEK Consulting au troisième trimestre 2017 en France auprès de plus de 200 professionnels, représentatifs des principaux corps de métiers, afin d’analyser leurs besoins et l’évolution de leurs comportements d’achat en ligne face au développement d’offres dédiées comme celle d’Amazon.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X