Profession

Europan 11 : les lauréats

Les noms des équipes primées lors de la 11e session d’Europan ont été dévoilés le 15 décembre sur le site Internet officiel www.europan-europe.com. Ce concours d’idées européen d’urbanisme et d’architecture suivi de réalisations est monté en partenariat avec des villes, des collectivités et des maîtrises d’ouvrage européennes.

Parmi les 1826 projets rendus (49 sites proposés dans 17 pays européens), le jury a désigné 95 équipes primées (41 équipes lauréates, 54 équipes mentionnées) et 54 équipes citées. Les équipes lauréates et mentionnées recevront respectivement une prime correspondant à 12000 et 6000 euros. Au-delà du concours d’idées, les villes ayant proposé leurs sites se sont engagées à donner des suites à ces projets sous formes d’études urbaines et/ou de réalisations.

 

Confrontation

Les 95 équipes primées résident dans 19 pays différents. Elles ont pour 57% gagné dans le pays où elles résident et donc pour 43% dans un autre pays que le leur, confirmant l’intérêt des jeunes professionnels de se confronter à un autre contexte que le leur. Les équipes les plus motivées pour concourir à l’étranger viennent d’Espagne (9 sur les 20 équipes primées résidant en Espagne ont gagné un prix sur un site étranger), de France (7 équipes sur 17), d’Italie (7 équipes), des Pays-Bas (4 équipes sur 12).

Palmarès et plus de détails à retrouver sur www.europan-europe.com

Focus

Thématique du concours : « Résonance entre territoires et modes de vie - Quelles architectures pour des villes durables ? »

A partir de la mobilisation de villes européennes autour d’ambitions environnementales, le concours Europan a dégagé trois axes thématiques majeurs de réflexion pour les différents sites proposés en 2011 : « Identité », « Usages » et « Connectivité ».

 

« Identité » : Relier le local au global soulève la question de l’identité et de ses composantes visibles et imaginaires qui constituent le caractère d’un lieu. Cette question nous place face à un paradoxe. Plus les villes deviennent identifiables sur l’échelle globale, plus elles risquent de perdre leur identité au niveau local. Comment résoudre ce conflit, concilier les échelles, créer une image contemporaine de l’urbanité européenne ?

 

« Usages » : Donner une nouvelle attribution à un site est une démarche stratégique ayant une multitude de répercussions sur des domaines très variés, allant de l’architecture proprement dite à la vie sociale ou économique. Pour les sites de cette catégorie, la préoccupation majeure des programmes réside dans la redéfinition de la relation global-local. Le point de départ de chaque site est différent, mais il est possible d’identifier trois sous-groupes selon le rapport entre les éléments et l’ensemble environnant, ainsi que leurs tailles respectives.

 

« Connectivité » : Dans un contexte de développement durable, le thème de la connectivité a trait aux méthodes de dépendance (interconnexion) entre global et local, entre les échelles d’espace et de temps, entre les environnements naturels et les environnements sociaux. Ce qui existe déjà est revu, dans une optique de relation entre la mobilité, les pratiques urbaines et les espaces publics. On aboutit à trois catégories de connexions régénératrices en partant de situations de déconnexion urbaine où la connectivité doit être rétablie à différents niveaux.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X