Industrie/Négoce

Equipbaie 2016 se veut l’édition du redressement

Prévu du 15 au 18 novembre 2016, le salon Equip’baie affiche un excellent taux de remplissage, grâce à la mobilisation des organisations professionnelles.

Tombé sous la barre des 20 000 visiteurs en 2014, le salon Equipbaie joue désormais son avenir. Présentant l’édition 2016, qui se déroulera du 15 au 18 novembre à la porte de Versailles à Paris, l’organisateur (Reed) et les organisations professionnelles partenaires regroupées désormais dans le Pôle Fenêtre de la FFB entendent redonner du dynamisme à cette manifestation. « L’univers de la baie en France, ce sont des PME et des entreprises de taille intermédiaire très souvent familiales, qui innovent et qui embauchent. L’an dernier, nous avons créé 8 000 emplois », a ainsi souligné Bruno Léger, du SNFA (menuiserie aluminium).

 

Contenus

 

Parmi les innovations de l’édition 2016, une convention d’une demi-journée animée par Christian Cardonnel, de Cardonnel Ingénierie, autour de l’efficience de la baie en rénovation. De courtes séquences de formation (45 min) et des forums de 15 minutes ponctueront le salon, pour délivrer un maximum d’information aux visiteurs sans trop prendre de leur temps de visite. Les Trophées de l’innovation sont ouverts aux candidatures des fabricants jusqu’au 15 juin, les lauréats seront connus fin septembre.

Côté Métalexpo, salon jumelé avec Equipbaie, le visiteur plongera dans un immense atelier de métallerie, du traitement de surface à la finition. Le salon mettra aussi en valeur les lauréats du concours Métal Jeunes, avec des réalisations cette année autour de la thématique du cinéma.

 

Hausse

 

A plus de six mois de l’ouverture, le nombre d’exposants annoncé est d’ores et déjà en hausse. « Certaines grandes marques leaders, absentes d’Equipbaie durant la dernière édition ou depuis plusieurs années, ont annoncé leur retour », s’est félicité Guillaume Loizeaud, directeur de la division Construction chez Reed Expositions France. Somfy, Lorillard, Veka, Pasquet, Vie & Véranda, Bubendorff ou encore Zilten seront à nouveau présents. Une performance due à la mobilisation de la filière, qui entend consolider son rendez-vous biennal et lui redonner une ampleur perdue au fil de ces années de crise économique dans le BTP.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X