Environnement

Envolée spectaculaire du marché des pompes à chaleur

Mots clés : Démarche qualité

Avec 53.510 pompes à chaleur installées en 2006, la France devient le second marché européen pour la vente de ce système de chauffage dont le principe est de capter la chaleur de l’environnement extérieur (terre, eau, air) pour la restituer à l’intérieur du bâtiment.

La progression de ce marché est spectaculaire : 112% selon les chiffres de l’AFPAC (Association Française pour les Pompes à Chaleur) qui vient de publier son bilan de l’année
2006.
De 1.000 réalisations par an avant 1997, le marché français a atteint environ 12.400 pompes à chaleur (PAC) en 2002, hors systèmes air/air. La progression engagée en 2002 s’est encore accentuée en 2005 et 2006 avec la mise en place par les pouvoirs publics d’un crédit d’impôt en faveur des PAC de 40 % en 2005 puis de 50% en 2006 et 2007.
Grâce à cet effort des pouvoirs publics, la France est ainsi devenue le deuxième marché européen en volume derrière la Suède. Viennent ensuite l’Allemagne, puis la Suisse avec respectivement 43.886 et 15.809 unités.
Pour faire face à cette croissance exponentielle, les professionnels s’organisent. Les industriels multiplient les offres et vont lancer la marque NF PAC, tandis que les installateurs mettent en place de nouvelles règles du jeu à travers une « charte qualité PAC ».
Ces initiatives font parties du plan « Démarche Qualité PAC » mis en place par l’AFPAC avec l’Ademe qui comprend également un volet formation et contrôle des installations par l’APAVE.
Jean-Philippe Defawe

Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X