Collectivités territoriales

Entre 2015 et 2020, Toulouse métropole promet d’injecter plus d’un milliard d’euros dans l’économie locale

Mots clés : Etat et collectivités locales - Fiscalité - Situation économique

Toulouse Métropole prévoit plus d’un milliard d’euros d’investissements sur la période 2015-2020. Les 9 et 10 avril prochains, Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole, présentera aux élus une stratégie financière qui passe par une augmentation de la fiscalité.

Le 2 avril, au 9e étage du siège de Toulouse Métropole, Jean-Luc Moudenc, maire UMP de Toulouse et président de Toulouse Métropole, secondé par son adjoint aux finances Sacha Briand, a présenté longuement sa stratégie financière sur la période 2015-2020.

En présence des élus de sa majorité, rassemblés derrière lui dans la salle des commissions, le chef du Capitole a expliqué pendant plus d’une heure, pourquoi finalement il doit se résoudre à augmenter la fiscalité à la Ville et à Toulouse Métropole.

La découverte d’un manque à gagner de 30 millions d’euros dans la caisse du Capitole l’a contraint à cette mesure. «C’est cette somme que nous sommes contraints de compenser par la fiscalité», a-t-il ajouté. L’élu se résout aussi à recourir à l’emprunt, soit 96 millions d’euros en 2015.

 

640 millions d’euros de recettes en moins

 

Lors du conseil municipal, le 10 avril, il va ainsi proposer aux élus une augmentation de la taxe foncière (de 17,64% à 20,29%) et de la taxe d’habitation (de 15,87% à 18,25%). «Devant l’effondrement des dotations de l’État, soit moins 640 millions d’euros de recettes dans nos budgets communaux et métropolitain, et la situation désastreuse des finances municipales, nous avons fait le choix d’assumer des décisions courageuses», a-t-il déclaré. «Nous aurions pu renoncer à l’ambition pour Toulouse, au risque de mettre notre ville en panne. Tel n’a pas été notre choix», a-t-il justifié.

L’augmentation de la fiscalité associée à la baisse des dépenses de fonctionnement, à la fin de la gratuité pour la cantine scolaire, par exemple, et à la vente de foncier et d’immobilier doit donc permettre à la Ville de prévoir une programmation globale de 780 millions sur toute la durée du mandat. La priorité sera donnée à la sécurité, à la solidarité en direction «des quartiers où habitent les Toulousains les plus modestes et les plus fragiles», et enfin à l’éducation qui sera dotée d’une enveloppe de 166 millions d’euros. Dans ce dernier domaine, Jean-Luc Moudenc a annoncé son souhait de construire «entre 6 et 8 écoles supplémentaires sur tout le mandat. En septembre 2014, nous avons accueilli 1 200 enfants supplémentaires dans les écoles élémentaires et maternelles», a-t-il poursuivi.

 

Quatre priorités pour la métropole

 

Au niveau de la métropole, il proposera un projet métropolitain basé sur «un effort d’investissement de 1 milliard 457 millions d’euros sur la période 2015-2020». Il a nommé quatre priorités: les déplacements, l’habitat, le développement et les grands projets structurants. Sont toujours d’actualité le parc des expositions et la troisième ligne de métro.

Là aussi, en raison de la baisse de 14 millions d’euros par an des dotations de l’Etat, la «stratégie d’investissement» passe par une augmentation de la fiscalité, sinon l’épargne nette pourrait passer à «moins 86 millions d’euros en 2016». Jean-Luc Moudenc va proposer que la taxe foncière, aujourd’hui de 5,18%, soit portée à 5,96%. Quant au taux de la taxe d’habitation, il passerait de 14,34% à 16,49%.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X