Environnement

Enquête administrative après l’éboulement sur une route à la Réunion

Le ministre des Transports et de l’Equipement Dominique Perben a demandé vendredi « une enquête administrative » sur les circonstances de l’éboulement d’un pan de falaise sur une route de l’île de la Réunion, qui a provoqué la mort de deux personnes, selon un bilan provisoire.
« Dominique Perben a demandé qu’une enquête administrative soit immédiatement diligentée afin d’analyser les circonstances de cet éboulement et de déterminer les mesures de prévention et de protection à mettre en oeuvre », indique un communiqué du ministère.
Le ministère précise que « le bilan provisoire » de cet accident est de « deux morts et deux blessés », dont un grièvement.

« Ce sont environ 30.000 mètres-cube de rochers qui recouvrent les quatre voies de circulation », a expliqué le préfet de la Réunion Laurent Cayrel, qui s’est rendu sur les lieux.
D’importants travaux de sécurisation de la falaise ont été entrepris avant que des engins de chantier puissent commencer à déblayer l’éboulis. Un chien de recherches de l’équipe cynophile de la gendarmerie a parcouru l’amas de rochers, sans résultat.


Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X