Performance énergétique

Energie et carbone : comprendre le nouveau référentiel

Mots clés : Efficacité énergétique - Gouvernement - Réglementation thermique et énergétique

Le gouvernement a publié fin octobre les référentiels Energie-Carbone. Ce dispositif prépare le terrain pour la prochaine réglementation, comme le BBC l’avait fait pour la RT 2012.

« Maison Energie 3, carbone 2 » : c’est ce qu’on pourrait lire d’ici quelques mois sur les constructions neuves. Tout comme le label BBC avait préparé le terrain pour la RT 2012, le référentiel Energie-Carbone, lancé fin octobre par l’Etat, explore ce que pourrait être la prochaine réglementation.

 

Energie, de 1 à 4

 

En matière énergétique, un choix net a été opéré. « L’Etat a considéré que la RT 2012 avait conduit à des bâtis performants, et que les enveloppes n’avaient pas la capacité de s’améliorer à l’infini », explique Nicolas Ribière, président de Céquami. Plutôt que d’exiger des épaisseurs plus importantes encore d’isolants, le volet Energie du référentiel insiste sur les énergies renouvelables. Un nouvel indicateur est créé, baptisé bepos. Il s’ajoute aux deux grands indicateurs de la RT 2012, la Cep (consommation d’énergie primaire) et le Bbio (besoins bioclimatiques). Le bepos est obtenu en considérant le bilan en énergie primaire, duquel on retire la part non renouvelable. « Il est possible que dans la future...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X