Projets

En vidéo : les projets lauréats du concours Eiffel 2016

Mots clés : Immeuble de grande hauteur - Sécurite des ouvrages - Tourisme

Organisé par la Fondation de la Société de la Tour Eiffel, ce concours proposait cette année aux participants d’imaginer l’immeuble tertiaire non IGH de 2030 du Parc Eiffel Orsay, un programme d’envergure mené actuellement par la Société de la Tour Eiffel qui s’inscrit dans le cadre du projet de développement de Paris-Saclay.

 

1er prix : Entre Intérieur(s) et Extérieur(s)

Jules Boileau – Ecole Nationale Supérieur d’Architecture de Paris Val de Seine

Xavier Pirot – AgroCampus Ouest

Le programme proposé, mixte tertiaire/ logement se compose d’une vaste halle rectangulaire dont la structure se caractérise par une double épaisseur qui fonde son fonctionnement. Tandis que l’épaisseur intérieure accueille les activités stables et privées, rassemble les circulations verticales ainsi que l’ensemble de la distribution des fluides, l’épaisseur extérieure, constituée d’une large coursive périmétrique réunit des activités plus informelles de convivialité telles que les réunions, les rencontres et travaux de groupe.

Le jury a apprécié la maîtrise de la proposition structurelle poteau-dalle efficace et performante qui propose une spatialité séduisante, une habitabilité convaincante, des réelles opportunités d’appropriation par les usagers avec des solutions souples qui intègre des mixités d’usages et de pratiques. Un projet qui répond pleinement aux attentes et évolutions sociétales comme le sujet du Concours y invitait les candidats.

 

2e prix : Biotope

Adeline Klein & Jean-Jacques Bégel – Ecole nationale supérieure d’architecture de Nancy

Odile Pham & Rémi Charrier – Ecole supérieure des technologies et Industries du bois / Université de Lorraine

Ce projet propose un espace couvert singulier qui dissocie radicalement l’enveloppe des espaces protégés, destinée à composer un biotope particulier. Une vaste coque, fondée sur trois appuis, constituée de poutres caisson en bois lamellé-collé forme un abri pour les activités tertiaires. Cette enveloppe protège ainsi un espace de forme triangulaire dans lequel viennent se disposer librement des boîtes cubiques de second œuvre, indépendamment de toute contrainte structurelle. L’atmosphère du biotope est contrôlée par une coque qui a la capacité de laisser pénétrer la lumière naturelle ou de l’occulter, d’assurer la ventilation naturelle. Cet espace couvert, au statut incertain entre intérieur et extérieur, est de nature à accueillir une végétation qui va caractériser le lieu.

 

Pour le président du jury, Hervé Dupont, « les deux projets lauréats, comme l’ensemble des projets concurrents, semblent rejeter, l’un comme l’autre, la forme actuelle de l’entreprise monolithique pour privilégier des espaces de collaboration entre entités agiles. Les deux propositions primées traitent, chacune à sa manière une question fondamentale de l’architecture : les rapports articulés entre l’extérieur et l’intérieur. »

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X